Comment s’habiller pour aller voir Rihanna le 3 juin?

Dessus.

Moins décadente que la traîne omelette que Riri promenait au dernier gala du Met, on préférera une tenue plus près du corps. Pour être pimpante “like diamond in the skaï”, je recommande donc la jupe crayon en simili-cuir un poil trop étriquée (Jennyfer − le mot est lâché − ou Bershka). Non, vous ne ressemblez pas à une bouteille d’Orangina : “Rien n’est jamais trop gros”, comme dirait Kim.K. Vous êtes Monroe.
Dessous.

Pour assortir sa lingerie à ses œillades aussi brûlantes qu’une soirée barbecue-mojito sur une plage de la Barbade, on évite le coton. Si vous avez réussi à rentrer dans la jupe sus-nommée, vous arriverez bien à vous corseter dans une des brassières en cuir entraperçue sous le maillot de foot de notre sirène pendant la dernière Coupe du Monde (7 € chez Mim). Pensez chic, pensez glam et non rôti de veau.

 

Bling.

Saviez-vous que les tatouages de Riri sont les plus demandés chez les tatoueurs, de Boston à Oulan- Bator? On fera donc bien de se démarquer en arborant un épiderme immaculé mais à la dorure tropicale (on peut organiser une auto-bronzant party quelques jours avant la date). Avant de filer, on parfait sa mise non pas avec une pochette, mais plutôt avec un parapluie de bonne facture (Maison Crozet, passage de l’Argue). Twist again under my umbrella.

 

Rihanna, le 3 juin à 19 h 30. 51–62 €. Halle Tony-Garnier, 20 place Docteurs-Mérieux, Lyon7e. 04 72 76 85 85.

Autres suggestions de sorties