Natacha Atlas featuring Ibrahim Maalouf, Jazz à Vienne

River Nile, le nouvel album de Natacha Atlas, est le fruit d’une collaboration qui semblait écrite depuis mille et une nuits avec Ibrahim Maalouf.

 

Le fleuve nourricier évoqué ici (River Nile) charrie le cool, mêlant un jazz contemporain et élégant aux mystères orientaux du maqam. Un plein bottin de solistes (dont Maalouf lui-même), de grands jazzmen et de maalem orientaux entourent la voix étonnante de Natacha, à la fois déesse égyptienne et princesse d’un dancefloor planétaire. Co-auteur et compositeur, trompettiste, réalisateur et producteur de l’album, le cumulard Ibrahim Maalouf dessine un précieux écrin pour les inflexions de la diva mondialiste.
Native de Schaerbeek (Bruxelles), la mystérieuse Natasha est d’origine anglo-égyptienne. La chanteuse s’est donnée pour mission le rapprochement musical de l’Orient et de l’Occident. Polyglotte, elle mêle ainsi depuis 1996 (son premier album Diaspora) les musiques et les chants arabes, classiques, savants ou de variété, la chanson française (la reprise de “Mon amie la rose”, son tube de 1999), la poésie du Caire, la pop, l’électronique et le rap. Cet éclectisme stylistique lui vaut d’être classée dans la catégorie des “musiques du monde”. Une catégorie dans laquelle Ibrahim Maalouf vient justement de s’imposer avec éclat et pas mal d’options communes. Le trompettiste est d’abord consacré “Artiste de l’année” aux Victoires du Jazz 2013. Il est aujourd’hui partout : Victoire de la Musique 2014 (catégorie “Musiques du monde”) et tout récemment dans la B.O qu’il signe pour le Yves Saint Laurent de Jalil Lespert. Dès 2007 et son premier album Diasporas (la même idée que Natacha !), mais surtout avec Diachronism (2009) et Diagnostic (2011), le trompettiste avait secoué la planète jazz. Au carrefour de mille influences, jazz, classique, musiques traditionnelles, chanson, rock ou funk, Maalouf crée un son unique servi par sa trompette à quarts de ton et le bugle. Natacha Atlas et lui brassent les genres et les cultures en une vision toujours plus universelle de la musique.

Autres suggestions de sorties