Véronique Sanson et Jeanne Cherhal aux Nuits de Fourvière

Avant de livrer un quinzième album studio à l’automne, Véronique Sanson revisite ses « années américaines » dans un exceptionnel tour de chant parcourant les cinq albums produits de 1974 à 1981, lorsqu’elle partit à l’aventure de l’autre côté de l’Atlantique. Animée par l’esprit de Laurel Canyon et soutenue par l’indéfectible sens du groove des sections rythmiques californiennes, la blueswoman signe du Maudit à Laissez-la vivre une série de disques de haut vol, comparables à bien des égards aux chefs-d’œuvre de ses illustres contemporaines Joni Mitchell et Carole King.Comme une évidence, c’est sa plus digne héritière Jeanne Cherhal qui lui ouvrira la voie. Tout aussi fan des seventies, la Nantaise poursuit quarante ans plus tard – et avec le même brio – son entreprise de libération de la chanson française.Et c’est avec les cordes et cuivres du Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon qu’elle interprètera les chansons de son dernier opus, Histoire de J.
Véronique Sanson et Jeanne Cherhal aux Nuits de Fourvière.

Autres suggestions de sorties