Oh boy ! L’interview pornographique

Quatuor pratiquant l’échangisme artistique. Un rut créatif mêlant l’electro pop de LCD Soundsystem et Giorgio Moroder, la new-wave de Kraftwerk et Depeche Mode, abreuvant son voyeurisme avec l’imagerie de Peter Saville (époque Joy Division / Factory Records). Musicalement aphrodisiaque, scéniquement sulfureux, visuellement excitant, OH BOY! est un collectif son et image qui fait partouzer Gotham City et le CBGB. Ils feront suinter les murs embrasés du Blogg le 2 juillet. Entretien avec un membre actif de la formation: Benn.

 

Mettons-nous à l’aise avec une mise à nu instantanée, peux-tu me dévoiler les origines du projet?
Nous collaborons depuis longtemps avec un graphiste: SLip. Nous avions l’envie de travailler dans plusieurs domaines et différentes disciplines. Aller plus loin dans les sujets. Ouvrir le groupe aux compétences de chacun et ne pas faire que de la musique.

 

Un collectif de 4 membres. Est-que que cela signifie que chacun des 4 organes a sa pratique?
Pas forcément. Ben (basse/clavier), Dav (batterie), SLip (graphiste) et moi (chant), nous pratiquons le polyamorisme artistique… et physique pour que le plaisir soit total!

 

Passons aux préliminaires. Considérez-vous votre dernier single What If There Is No Tomorrow et sa vidéo comme des révélateurs de désirs enfouis?
Oui. L’idée est de représenter le vice ressenti sur l’instant, quand on croise une personne dans la rue… et la possibilité d’assouvir ses fantasmes sans en subir les conséquences.

 

Révéler une création, c’est se livrer à l’exhibition. Avez-vous des tabous?
Non, nous n’avons pas de tabou. La censure n’existe pas à l’intérieur du collectif. Comme elle ne devrait pas exister dans l’art.

 

Vous semblez apprécier les contenus explicites. Imaginons que l’on te propose de participer au remake du film Salò ou les 120 journées de Sodome. Aurais-tu une préférence pour la réalisation ou la création de la bande originale?
J’aimerais réaliser, composer la musique et jouer dans un tel projet. Avoir une maîtrise totale du propos et faire honneur à Pasolini.

 

Qui sont les artistes qui font bander OH BOY! actuellement?
Difficile de répondre. Nous n’avons pas tous les mêmes penchants! Xavier Dolan pourrait peut-être faire l’unanimité au sein de notre formation.
Quels sont vos rapports avec les maisons de disque? À l’ère de la concession artistique, est-il conseillé de sucer pour signer?
À quoi bon sucer quand on ne sait pas si les engagements seront tenus? Même Dodo La Saumure ne laisse pas dépérir ces filles sur le bord de la route…

 

Jusqu’où pourrait aller OH BOY! avec un public consentant?
Une orgie.

 

À court terme, quel sera le prochain fantasme de OH BOY!? Un film? Un album? Une exposition?
En octobre, nous sortirons un EP de 4 titres: The Fall. Puis suivront un album accompagné d’une exposition.

 

OH BOY! en concert au Blogg (14 rue Crépet, Lyon 7e) le 2juillet à 20h.
www.ohboyofficial.com /  www.facebook.com /ohboyofficial

Autres suggestions de sorties