Les Ex débarquent à l’épicerie moderne

On pourrait légitimement demander ce qui peut bien rapprocher un ensemble de musiciens et danseurs éthiopiens et un quatuor de punks néerlandais! Sur la scène de l’Épicerie moderne, quelques minutes devraient suffire à The Ex & Fendika pour démontrer l’évidence de leur association que l’on pourrait résumer en un mot: « intensité », érigé en règle absolue de toute performance artistique. Les musiciens de The Ex n’en sont d’ailleurs pas à leur première collaboration avec des artistes éthiopiens. En 2004, le groupe invitait le saxophoniste Getatchew Mekuria à se produire à Amsterdam avec l’Instant Composers Pool, un groupe de free jazz ami, dans le cadre d’un festival qu’ils organisaient. Selon la légende, le père fondateur de l’éthio-jazz, alors déjà âgé de soixante-dix ans, aurait jammé avec les différents groupes programmés sur les deux jours du festival sans prendre la moindre minute pour dormir ou se reposer. Une rencontre fulgurante dont est né, quelques années plus tard, un album majeur, Moa Anbessa, formidable choc entre la force brute de The Ex et le vibrato puissant de Mekuria (la piste d’ouverture de la face B, Musicawi Silt, vaut à elle seule l’écoute de ce monument de la fusion punk/ jazz).

Libre
C’est à cette époque que les musiciens de The Ex rencontrent le danseur Melaku Belay, fondateur du cabaret Fendika à Addis Abeba. L’enfant des rues a grandi à la dure – dans les petits clubs d’Addis Abeba, les danseurs comme tous les autres artistes ne sont rémunérés qu’avec les pourboires des spectateurs et touristes – et appris son art en autodidacte, développant une galerie de chorégraphies absolument stupéfiantes. Jetés de jambes, transes épileptiques, déhanchés survoltés… les mouvements de Melaku semblent avoir été inventés pour être exécutés sur la musique de The Ex. Une danse libre pour une musique libre. Une danse féroce pour une musique féroce. Une danse punk pour une musique punk. The Ex & Fendika, c’est aussi simple que cela.
The Ex & Fendika. Mercredi 8 juillet à 20h30 à L’Épicerie moderne. De 11 à 13€. www.epiceriemoderne.com

Autres suggestions de sorties