Exposition A vos pieds : Espadrilles et bottes de cuir

Le stock du musée des Confluences réserve encore quelques belles surprises. On en a ainsi exhumé de beaux spécimens de souliers. Avec des prêts du musée international de la chaussure de Romans-sur-Isère, cela donne une exposition qui montre la chaussure comme un objet témoin de l’histoire de l’Homme.

 

« Dis-moi quelle chaussure tu porte, et je te dirai qui tu es.  » Il semble qu’il y ait beaucoup à apprendre des habitudes vestimentaires de nos ancêtres et cousins. Leurs chaussures, notamment, parlent bien plus que n’importe quel document historique. C’est le parti pris adopté par cette exposition qui propose au visiteur de naviguer entre une centaine de ballerines, mocassins, sandales et autres babouches minutieusement restaurées. Chaque paire est mise en scène en étant regroupée par thématiques. On découvre notamment les différentes manières d’aborder l’éducation en fonction de la façon dont sont chaussés les enfants. Instrument de contrainte ou objet de pouvoir, le soulier se dévoile dans toutes ses dimensions. Certaines paires particulièrement remarquables, comme les sandales en or d’un roi africain, sont misent en valeur individuellement. Pour admirer ces dernières sous toutes les coutures, on peut s’asseoir sur des fauteuils, ce qui déclenche  la rotation des pièces en question, et la diffusion d’un récit fictif dont la rédaction a été confiée à Jacques Jouet, écrivain membre de l’Oulipo.

 

Podomaton

Mais l’exposition ne se résume pas à un simple inventaire des manières de se chausser. Le visiteur est ainsi invité à se saisir des problématiques qui y sont abordées grâce à un dispositif collaboratif : le Podomaton. Avoir ses vieilles baskets ou ses Berluti toutes neuves éclairées d’une lumière crue et affichées en grand sur le mur, cela force à adopter un autre regard sur la manière qu’on a de se chausser. Le musée a également fait appel à l’artiste catalan Xavier G-Solís pour sa portée politique. « Inspiré par la façon dont la place de la République en avait été recouverte  », suite à l’annulation de la marche pour le climat en novembre 2015, il a produit une série de tirages qui représentent le résultat de ses tentatives de « figer l’âme des chaussures  » en en dévoilant l’empreinte intérieure grâce à des moulages de plâtre.

 

 

 

AGENDA

Exposition À vos pieds.

Au musée des Confluences, Lyon 2e, jusqu’au 30 avril 2017.

9€, gratuit pour les mineurs et les étudiants.

museedesconfluences.fr

 

Vous pouvez encore y aller