Le Meltdown réinvente le cybercafé

Fini le cybercafé poussiéreux et ses tarifs exorbitants. Ici, on paye sa bière et on peut jouer autant qu’on veut, dans une ambiance décontractée.
C’est une musique particulière qui résonne au Meltdown. Les clics de souris battent la mesure au rythme des verres de bière qui s’entrechoquent, dans une symphonie de musiques de jeux vidéo. Dans ce lieu atypique, on retrouve tous les codes des bars sportifs : retransmission de matchs sur écran géant, discussions enflammées entre supporters et ambiance chaleureuse. À la seule différence qu’ici on ne marque pas des buts, on gagne des parties. En effet, le « e » de la pancarte « Bar e-sport » placardé àl’entrée fait toute la différence. Au Meltdown, on joue aux jeux vidéo et on en regarde les matchs importants avec ferveur. Ordinateurs dernier cri, et consoles en libre-service, c’est toute une génération qui s’y retrouve pour partager sa passion. Le jeu vidéo, longtemps perçu comme un divertissement solitaire, montre qu’il est devenu bien plus que ça. Avec l’avènement des jeux en ligne, « l’e-sport » voit le jour il y a quelques années et devient une véritable discipline sportive, avec ses équipes, ses pros, et surtout ses fans.

Vous pouvez encore y aller