Comancheria : Molosses !

Avec son humour politique vissé sous les chapeaux texans contemplant les grands espaces, Comancheria réussit le mélange parfait entre film noir et comédie sociale, rappelant les grands romand texans à l’humour pince-sans-rire de Craig Johnson. David McKenzie et son génial scénariste, Taylor Sheridan, réussit tout ce que le très surestimé et horrible Divines aura raté en France : parler de la précarité, des rapports raciaux, du conservatisme et même faire la nique à la religion, avec en prime des irruptions de violence magnifiquement orchestrées (la fusillade finale), et une utilisation des paysages ruraux comme urbains comme des personnages à part entière. Cette épopée de deux pieds nickelés du braquage dans l’Amérique profonde pourchassés par le shérif et son assistant Comanche se termine par un face à face poignant entre Chris Pine et Jeff Bridges, superlatif à bouffer les mots dans sa barbe avant de fusiller les péquenots du regard. Un portrait saisissant du déclassement et de la galère des blancs américains à la sauce ketchup, soit l’électorat de Donald Trump élevé au rang des beaux-arts cinématographiques. Assurément un des films de l’année.

 

Comancheria de David Mackenzie. Date de sortie : 7 septembre 2016

Autres suggestions de sorties