Le vin de Vienna, un héritage du Rhône et des Romains

Depuis quelques années, un vin un peu particulier fait son grand retour dans la vallée du Rhône. Grâce au pari fou de quelques archéologues, le Vin de Vienna, un nectar antique, renait de ses cendres et vous pouvez désormais le goûter.
 
Découvrir des cultures disparues, mettre au jour et redonner vie à des lieux antiques, c’est habituellement le travail des archéologues. À Vienne pourtant, ils font un peu plus que cela. Certains ont même décidé de ne plus seulement fouiller la terre, mais de la cultiver, en devenant viticulteurs. On pourrait même se laisser aller à les appeler des « viticulteurs de l’Antiquité », puisque le pari un peu fou que ces archéologues s’étaient lancé en 2008 consistait à recréer l’un des nectars les plus emblématiques de l’Empire romain : le vin de Vienna. Dans l’Antiquité, Vienne était alors capitale des Allobroges et produisait des vins réputés dans tout l’Empire. De nombreux écrits attestent de l’autorité de ce vignoble dans la région, et de son succès, malgré un fort goût de poix mentionné à de nombreuses reprises. Aujourd’hui, le domaine recrée par le Musée de Saint-Romain-en-Gal s’étend sur plus de 2000 m2, permettant à 300 ceps de vignes de produire le fruit si cher à Bacchus. Véritable reconstitution archéologique, le site du musée est à la fois un vignoble ayant pour but d’être vendangé, et une fenêtre sur l’Antiquité pour les visiteurs. Reconstitué selon les descriptions antiques, le Domaine des Allobroges met en scène les pratiques viticoles artisanales de l’époque romaine. Allant jusqu’a recréer, quasiment à l’identique, les vendanges romaines lors des Vinalia, qui se sont encore tenues un peu plus tôt cette année. Au rythme des tambourins et des flûtes, les participants, vêtus de toges, foulent le raisin dans une joyeuse ambiance aux airs de bacchanales. Outre cette fête viticole, il est possible de visiter le vignoble toute l’année comme on visiterait un musée sauf qu’ici on nous invite à venir nous promener dans ce petit Domaine des Allobroges afin de découvrir au plus près un vin tout droit sorti de la cuisse de Jupiter. Pour les plus aventureux d’entre vous, il sera bientôt possible de déguster ce doux nectar, lors d’une conférence à la bibliothèque de la Part-Dieu. On retient surtout qu’elle sera accompagné de quelques amphores bien remplies…

 
AGENDA

Le vin de Vienna, un héritage du Rhône et des Romains
Conférence de Christophe Caillaud chargé de projet au Musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal.
Le mercredi 14 décembre de 18h à 20h30 à la bibliothèque de la Part-Dieu, Lyon 3e.
Entrée gratuite.
 
Pour partir à la découverte du Domaine des Allobroges, vous pouvez aussi vous rendre directement sur place au Musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal, à Vienne (35 min de Lyon).
De 3 à 6 €. musees-gallo-romains.com

Vous pouvez encore y aller