BAR À CEVICHE : La Cevichela 

La Cevichela : des poissons et des hommes…

 

Trois associés et un barman animent ce nouveau bar à ceviche et à cocktails, amarré à Guillotière. Côté poissons : saumon, cabillaud, thon, boostés aux fameuses marinades leche de tigre. Parfait pour faire le plein d’omégas 3, dans une ambiance festive.

 

C’est un des plats extraits du répertoire sud-américain, péruvien en particulier, qui a le plus le vent en poupe. On le voit souvent barboter à la carte d’établissements recommandables lyonnais, sans toutefois disposer d’adresse consacrée. Contrairement à Paris, Londres ou Lisbonne. Ce vide est désormais occupé par La Cevichela, projet pour lequel Tony, de La Voguette, à la Croix-Rousse, s’est à associé à Jean-Baptiste, en provenance de l’Artiste et le Cuisinier, même colline. Alexandre, incollable sur l’équipement professionnel de cuisine, complète le trio a pied d’œuvre sur le pont de ce bar à ceviche et à cocktails. Ces derniers ont leur capitaine attitré : Jorick, qui battait auparavant pavillon et shaker chez Albert et son Café du Pond.

 

A la pêche aux ceviche

 

Le décor est joliment hétéroclite, plein de racoins : des paniers de pêche font office de suspensions, une cheminée crépite (presque), les façons de s’asseoir sont multiples : chaises, banquettes, canapé, tabourets. À l’ardoise, six plats de poissons crus, coupés en dés, mais aussi des tiraditos, à la découpe en tranches, façon sashimi, et un gravalax maison. Nos prises préférées ? Le ceviche péruvien – citron, oignons rouges, coriandre, piment – et le Nikkei qui nimbe d’huile de sésame, de mirin et de soja le précieux filet. Les palais plus délicats apprécieront la douceur de la version aux agrumes. Poissons, crevettes, huîtres, fruits de mer et certaines tapas de la mer (tielle) sont fournies par Margain Marée.

 

Le trio a naturellement eu une pensée pour ceux peu portés sur les créatures subaquatiques : assiette de Pata Negra (8€00) ou de fromages d’une ferme des Mont d’Or enrubannés d’ail et de fines herbes, d’herbes de Provence et de lavande (9€00). Et pour rester dans la veine du coupé menu, un carnassier laap thaï (12€00). Bonne pêche.

 

Estelle Coppens

 

La Cevichela
18 rue de Bonald, Lyon 7e. Tél. 04 37 70 11 25.
Du mardi au samedi, 18h-01h. Brunch le dimanche, 11h –15h.
12 ou 13 € le ceviche. 8,50 € le cocktail. Aussi plateaux de fruits de mer à partir de 30€.

Vous pouvez encore y aller