Festival Mirage : (Im)matérialités

Les arts et les Cultures numériques ont le vent en poupe, et tout le monde, à Lyon, souffle sur la toile dans le cadre du 5e festival Mirage : les Subsistances, partenaire d’origine, des lieux alternatifs comme la Taverne Gutenberg, et même le très « classique » musée des Beaux-Arts de Lyon… Le cœur du festival s’articule autour d’une grande exposition dans ces lieux sur le thème de l’immatérialité : soit des objets, des dispositifs et des environnements immersifs qui nous font « toucher » par nos cinq sens des mondes virtuels et des « réalités augmentées ». Parmi plus d’une quinzaine de propositions artistiques, on retiendra, par exemple, les œuvres très poétiques et esthétiques de Claire Bardainne et d’Adrien Mondot (qui par ailleurs ont signé plusieurs spectacles de cirque contemporain et de danse), ou l’environnement du duo franco-belge Wilfried Della Rossa & Before Tigers, immergeant le spectateur dans des images en apesanteur et jouant tout à la fois du son, de la lumière et du mouvement… En plus de ce programme artistique, le festival propose une multitude de performances, de concerts (avec la crème de la scène électro comme l’Américain Silent Servant, les Allemands Zenker Brothers, l’Anglais Samuel Kerridge, etc.)… Sans oublier un forum d’échanges sur les cultures et les savoirs numériques, a n de faire vibrer nos neurones après ces multiples expériences sensitives.

 

AGENDA

 

5e Festival Mirage, (Im)matérialités

Du mercredi 8 au dimanche 12 mars à Lyon. miragefestival.com

Les expositions sont gratuites.

Vous pouvez encore y aller