Restau­rant : Kuma Isakaya

Les adresses japo­naises poussent presque aussi vite que les cantines italiennes sur le béton lyon­nais. Dans le véné­rable 6e arron­dis­se­ment –le plus cosmo­po­lite de Lyon côté cuisi­ne– voilà une nouvelle adresse de bistro simple et pas cher où manger sur le pouce en se réga­lant.

 

Au Japon, les Izakaya sont ce que l’on appel­le­rait en Espagne des bars à tapas. De sympa­thiques troquets où il fait bon s’as­seoir pour y grigno­ter des gyozas (ravio­lis japo­nais), edamame (fève de soja) ou un bol de nouilles tout en prenant une bière, un whisky ou un saké. Mais pas besoin de faire plus de 9 000 km pour décou­vrir cette gastro­no­mie de comp­toir, le Kuma Izakaya propose une immer­sion dans cet uni- vers en plein 6e arron­dis­se­ment. Comme là-bas, on retrouve à la carte des clas­siques de la cuisine japo­naise : le poulet teriyaki, le tonkatsu (porc pané et frit), les tamago yaki (omelettes, ici servies froides), l’ebi fry (beignet de crevettes)… On a testé le korokke, des boulettes de pommes de terre avec du bœuf et des oignons, à la façon d’un hachis parmen­tier légè­re­ment pané, la salade de poulpe et ses légumes de montagne, un délice légè­re­ment épi­cé pour les amateurs. Quant aux takoyaki, ces boulettes de poulpe légè­re­ment frites qui ne sont servies que le soir, c’est un régal. On y sert éga­le­ment de très bons ramens, même s’ils ne détrônent pas ceux du Djizan ramen dans le 1er arron­dis­se­ment, la viande de porc est très tendre et fine­ment coupée, et le bouillon très goû­teux. Grand choix de bois­sons.

 

AGENDA
Kuma Isakaya
93 rue Masséna, Lyon 6e.
Bistro japo­nais. 0472741312.
Du mardi au samedi midi et soir. Dimanche et lundi soir.
Plats de 11 à 15 € le midi. Ramen de 10 à 12€ le soir. kuma­res­tau­rant.com

Vous pouvez encore y aller