Caluire, sa voie verte et ses quais

Cette boucle est idéale pour profi­ter du soleil prin­ta­nier. Sur la large voie verte puis sur les quais de Saône, aucun obstacle ne l’em­pêche de nous réchauf­fer ni de profi­ter de la vue sur les vestiges de l’Île Barbe.

 

Pas besoin de partir bien loin pour s’aé­rer. Ni de prendre la voiture, puisqu’on peut rejoindre le départ de cette prome­nade en métro ou en bus en s’ar­rê­tant à la station Cuire. Pour accé­der au début de la balade, emprun­tez le du chemin du Penthod avant de suivre le large sentier de la voie de la Dombes sur 500 mètres. Certes, ce n’est pas la partie la plus cham­pêtre du circuit, mais quand les immeubles se font moins nom reux, la vue se dégage à gauche sur les monts d’Or. Vous retrou­vez ensuite la voie piétonne, bien­tôt enca­drée par de grands arbres. Juste avant de passer sous un pont en pierre, remon­tez l’es­ca­lier à gauche pour rejoindre la rue Eugène-Villon puis le chemin de la Combe. On plonge à nouveau en pleine nature, puisque la descente vers les quais de Saône commence au coeur du bois Roux. Arrivé sur le quai Clémen­ceau, emprun­tez le trot­toir le long des berges en profi­tant de la vue sur l’Île Barbe qui se dévoile au loin. Un kilo­mètre plus loin, quasi­ment à la hauteur de l’île, vous pouvez descendre sur le sentier le long de la berge, si la Saône le permet

 

Visi­tez l’Île Barbe

 

Arrivé au pont de l’Île Barbe, profi­tez-en pour arpen­ter ses allées et admi­rer ses vestiges médié­vaux, notam­ment ceux de l’Ab­baye. C’est aussi l’en­droit idéal pour faire une pause ou un pique-nique. Après cette petite visite impromp­tue, traver­sez de nouveau le pont pour conti­nuer sur le trot­toir la même direc­tion sur 600 mètres. Virez ensuite à gauche sur la rue
du bois de la Caille pour enta­mer le premier effort du parcours : une cote pronon­cée de 300 mètres à la lisière du bois de la Caille. Une fois de retour dans les rues de la ville, sur le plat, pous­sez sur la même voie puis tour­ner à gauche sur la rue Henri-Cheva­lier. Pour finir, rejoi­gnez ensuite l’ave­nue des Canuts en direc­tion de la station de métro pour retrou­ver le
chemin du Penthod. La boucle est bouclée.

 

Pratique
• Durée : 2h30, déni­velé 90 m.
• Niveau : moyen.
• Équi­pe­ment : des baskets peuvent suffire.
• Y aller : Avec TCL : atteindre la station Cuire (termi­nus du métro C).
Une fois sorti prendre la rue Coste, la rue Claude-Baudrand à droite et à gauche sur le chemin du Penthod jusqu’à la limite de la voie de la Dombes.

Vous pouvez encore y aller