3 (Més) aventures d’Harold Lloyd

Ciné-concert

 

Dans ces trois courts métrages, sommets du burlesque, il promène un personnage loufoque et casse-cou, une sorte de roi de la poursuite et du gag. Le prétexte est toujours le même : séduire la belle Mildred. Mais avec son innocence romantique, Harold se retrouve dans des situations toutes aussi cocasses et absurdes. Dans Oh, la belle voiture !, il se bat contre une automobile rétive et folle. Dans Viré à l’Ouest !, il s’exile au Far West et vient à bout d’une horde de bandits. Enfin, dans Voyage au paradis, Harold rate son suicide sans le savoir et, se croyant au paradis, finit par escalader un gratte-ciel en construction.

« Harold Lloyd est, avec Charlie Chaplin et Buster Keaton, le troisième grand comique du cinéma muet américain ».

Vous pouvez encore y aller