Le Boléro pour les enfants

La musique classique, c’est aussi pour les enfants. La preuve avec un concert-jeu interactif autour du Boléro de Ravel, présenté par l’animateur culte du jeu des 1000 euros sur France inter. Ça n’a pas de prix.

 

Dans un orchestre symphonique, « il y a deux pupitres qui fascinent particulièrement les enfants », explique Arnaud Brovillé, attaché pédagogique de l’Auditorium. D’abord les cuivres, « parce qu’ils brillent et dépassent d’une tête tous les autres musiciens », ensuite les percussions, « parce qu’elles tapent sont en rapport direct avec le rythme », donnant tout de suite envie aux bambins de se dandiner. Basé précisément sur les cuivres et percussions, le Boléro de Ravel – l’œuvre symphonique qui reste encore aujourd’hui la plus jouée au monde – est un peu le morceau idéal pour initier les plus petits à la musique classique. C’est aussi une oeuvre qui a une histoire particulière avec l’Orchestre national de Lyon. C’est en effet avec le Boléro que Serge Baudo – le premier directeur musical de l’ONL à l’ouverture de l’Auditorium en 1975 – offrit à l’orchestre son premier disque d’Or. C’était en 1984. Non seulement Baudo était percussionniste de formation et avait joué le tube de Ravel très souvent comme batteur à la caisse claire, mais en plus son père avait été le hautboïste de l’orchestre… à la création du Boléro par Ravel lui-même, en 1928 ! Il avait donc pu transmettre à son fils les instructions du compositeur en personne : le Boléro ne doit pas se jouer trop vite comme une « espagnolette » – ce qu’on entend trop souvent – mais comme un long crescendo progressif, modéré et immobile. Un songe en quelque sorte. C’est Nicolas Stoufflet du Jeu des 1000 euros sur France Inter qui viendra poser des questions drôles ou insolites aux enfants, dans un concert-jeu participatif idéal pour découvrir les pupitres de l’orchestre, ainsi que l’art de la musique française dans la grande tradition de l’ONL.

 
 
Concert-jeu du Boléro de Ravel par l’Orchestre national de Lyon.
Direction musicale : Karina Canellakis. Présentation : Nicolas Stoufflet. Samedi 27 mai à 15h. 16 €. 5 € pour les enfants. www.auditorium-lyon.com

Vous pouvez encore y aller