Angel Olsen à l’Épicerie Moderne

Angel Olsen est une phénomène. Cette jeune auteure et compositrice américaine de tout juste trente ans fait partie de cette nouvelle génération de musiciens qui sont en train, sans prétention, sans préméditation et peut-être même sans tout à fait s’en rendre compte eux-mêmes, de marquer l’histoire de la musique de leur pays. Rien que ça. Son troisième album, My Woman, est assez surprenant à la première écoute. Après le folk finalement assez classique de ses débuts, et le rock presque grunge de son superbe deuxième album Burn Your Fire For No Witness, un classique, Angel Olsen nous trouble cette fois avec un disque habité, presque hanté par les synthétiseurs. Ils ne remplacent pas les guitares, loin de là, mais les complètent plutôt et apportent une coloration véritablement singulière au disque. Quant à son chant, il est au firmament. Olsen nous raconte toujours ses histoires mélancoliques, sombres ou macabres de sa voix reconnaissable entre mille, un brin chevrotante, parfois presque implorante. Mais ne vous laissez pas envoûter, c’est un leurre, pour mieux vous envoyer valser, d’un rugissement soudain, ou d’un coup de guitare fuzz. Bim !
 

AGENDA
 
Angel Olsen

Lundi 5 juin à 20h30 à l’Épicerie Moderne, Feyzin. De 14 à 18 €.

Vous pouvez encore y aller