Le lauréat

Après des mois de révisions intenses entrecoupées de visionnage de séries (intense aussi), une pression parentale qui a commencé dès l’entrée en maternelle, des ongles rongés par l’anxiété et des cernes creusés à coup d’insomnies, les résultats du bac tombent enfin. Mention ou pas, les bacheliers ont envie de fêter le commencement d’une ère nouvelle (alors que ceux qui passent au rattrapage sont priés d’aller se coucher pour reprendre leurs révisions). ça tombe bien, puisque la Fédération des étudiants lyonnais organisent chaque année les BacWinners® dans plusieurs boîtes de la ville. Une façon d’accueillir les futurs nouveaux auditeurs d’amphi avec la matière principale de la vie étudiante : la fête.  Mais ce soir, il s’agit avant tout d’apprendre à festoyer comme des grands. Fini le binge drinking avec les alcools de papa pour finir raide comme une carpette à 22h12. Désormais il faudra apprendre à boire (beaucoup) et à tenir (longtemps) pour parfois terminer la tête dans une cuvette. (Presque) pas d’inquiétude cependant, les bacheliers sont encadrés par des étudiants aguerris dans cette pratique. Et puis après tout, aujourd’hui ce sont des adultes, majeurs et vaccinés.

On y était aussi