Moderne Tropique au Fort de Feyzin

En matière de programmation, la curiosité est une merveilleuse qualité et la réussite du projet Moderne Tropique en est la preuve. Pour ceux qui auraient manqué la première édition l’an dernier, il s’agit du mini-festival organisé par l’Épicerie moderne au Fort de Feyzin, qui n’est dédié ni à un style musical, ni à un endroit du monde en particulier, mais qui célèbre au contraire les groupes dynamiteurs d’étiquettes et de frontières en tous genres. Prenez par exemple le nigérian Orlando Julius, tête d’affiche de cette deuxième
édition. En voilà un sacré alchimiste ! Dans les années 1960, on le trouvait dans les petits clubs d’Ibadan, en flagrant délit de mélange illicite de highlife, de soul et de jazz. On sait
aujourd’hui l’influence déterminante que ce cocktail détonnant a eue sur la naissance, quelques années plus tard, de l’afrobeat.
Là, on le retrouvera entouré des Heliocentrics, un collectif de jazzmen londoniens avec lesquels il réinvente une fois de plus son art et croyez-nous, ça groove. Il sera précédé du quintette franco-colombien Nilamayé et des magnifiques Filles de Illighadad, dont le répertoire, entre blues du désert et chants cérémonieux, montre une facette peu connue de la musique touareg. On espère vraiment que ce rendez-vous parviendra à s’installer de manière durable dans notre paysage estival.

Moderne Tropique
Samedi 8 juillet de 16 h à minuit (concerts à partir de 20 h + ateliers toute l’après-midi).
Fort de Feyzin
Entrée gratuite
epiceriemoderne.com

 

L'événement à ne pas manquer

Vous pouvez encore y aller