Nouveau resto : délices d’ini­tiés

En lieu et place de l’an­cien Ninkasi Opéra, rue de l’Arbre-Sec, vient d’ou­vrir un restau­rant dans lequel on se verrait bien prendre nos habi­tudes. Tout d’abord, parce qu’on s’y sent bien. Aux anti­podes de son pré­dé­ces­seur aux allures de grotte, le Victoire et Thomas est baigné de lumière. Hauts murs en pierres appa­rentes, sol en béton ciré, mobi­lier en bois brut… Ne cher­chez pas ici des papiers peints floraux ou végé­taux, des pieds com- pas, du formica ou de la vais­selle de grand-mère, rien n’a été copié sur les dernières tendances de Pinte­rest. Et c’est un heureux pré­sage pour ce qui est servi dans les assiettes.

Whisky à gogo

Pour la petite histoire, Victoire Bauer et Thomas Boua­nich ont tous deux fréquen­té les bancs de l’é­cole Vatel à Lyon, et parce qu’ils étaient passion­nés de vins, ont entre­pris un tour du monde passant par toutes les régions viti­coles et gastro­no­miques qui les bottaient. Après un an à bour­lin­guer entre les États-Unis, le Mexique, l’Amé­rique du Sud, le Japon et le Laos, ils sont reve­nus avec la solide envie de propo­ser une cuisine inspi­rée, mais surtout offrir une sélec­tion de vins (ils ont 150 réfé­rences) et de whisky (200 réfé­rences, dont des japo­nais et écos­sais) accom­pa­gnée de plats à parta­ger. Une équa­tion qui se résout unique­ment en fin de jour­née, car le midi, c’est une propo­si­tion de deux entrées, plats et desserts qui est suggé­rée par le jeune chef de 25 ans, Antoine Darquin, qui a fait ses armes chez Pierre Orsi et Prai­rial. On a été bluf­fé par la géné­ro­si­té des assiettes, que ce soit pour l’en­dive basse tempé­ra­ture, jus de volaille et jambon noir de Bigorre, que sur l’es­thé­tique­ment et gusta­ti­ve­ment parfait cabillaud, ail des ours, cour­gettes et benoîtes urbaines. Et en dessert, une belle assiette de fruits rouges, mélisse accom­pa­gnés d’un sablé façon crumble, le tout servi dans des assiettes Jars. Raffi­né sans être hors de prix, ça fait du bien ! Si on ajoute à cela qu’ils sont ouverts entre les services pour prendre un verre, et que le soir, on peut pico­rer des plats à parta­ger façon Bistrot du Pota­ger, il serait tentant de garder cette adresse encore un peu confi­den­tielle.

AGENDA

Victoire et Thomas

27 rue de l’Arbre Sec, Lyon 1er. 0481118619.
Du mardi au samedi de midi à 1h.

Plat du jour : 13€.
Entrée-plat-dessert : 22 €.

De 18h à 19h30, formule vins gour­mands : pour un verre de vin ache­té, trois bouchées salées offertes.

Vous pouvez encore y aller