Affabulazione

Gilles Pastor présente au TNP deux pièces en Diptyque : Affabulazione de Pasolini et Œdipe roi de Sophocle. Deux œuvres qui se répondent puisqu’en plus d’avoir porté Œdipe roi au cinéma, Pasolini fait d’Affabulazione une fable autour de la figure du père qui, ici, tuera symboliquement le fils. Cette pièce bizarroïde a l’une des scénographies les plus belles que vous puissiez voir en cette saison théâtrale, véritable réflexion sur la notion de représentation. Sexualité, religion, père qui épie les émois du fils par le trou de la serrure, toute la poésie de Pasolini est là, entre abstraction et incarnation. La nudité est enfantine, légère comme un tango. C’est parfois abscons, toujours ludique, sublimé par un sens de la beauté qui laisse pantois. Le théâtre est suffisamment conservateur d’habitude pour qu’on salue la beauté du geste de Gilles Pastor.

 

L'événement à ne pas manquer

Vous pouvez encore y aller