Les Innocents

Produits frais, cuisine du monde revisitée, Les Innocents a tout de la parfaite petite cantine du midi. Le yakitori de hampe de bœuf était épicé comme il fallait, tout en étant fondant à souhait et son riz au cumin accompagné de courgettes et maïs nous a fait oublier les excès de l’été. À tel point que l’on s’est laissé séduire par l’assiette gourmande et ses cinq mini-desserts, dont une ganache au chocolat délicieuse, un cookie vraiment fondant et une salade de fruits fraîche comme une brise d’automne. À notre aise dans ce cadre masculin – banquettes noires, boiseries sombres et murs bleu-gris – on aime cette simplicité et le bon rapport qualité-prix. Seul petit bémol : le plat principal laissera les gros appétits sur leur faim.

C.S.

Vous pouvez encore y aller