Digne, dingue, donc

C’est l’une des chanteuses qui a marqué l’histoire de la chanson française dès les années 70. Sa voix est devenue plus grave et s’est légèrement voilée avec le temps mais, comme toutes les grandes chanteuses, en vieillissant, son chant n’en est que plus émouvant. Toujours aussi grave et sensuelle, malgré sa maturité elle garde son petit grain de folie. Après sa tournée américaine, Véronique Sanson repart sur les routes avec son dernier album Digne, dingue, donc. Sur scène, elle chantera ses nouveaux titres comme l’émouvant Et je l’appelle encore, mais aussi des ballades dépressives dont elle a le secret, de Ma Révérence en bis à Je me suis tellement manquée pour les plus récentes. On réalise alors que d’Amoureuse à Toi et moi, chanson romantique composée pour son Zenith en 1993, elle a égrené nombre de mélodies qui font désormais partie de notre imaginaire collectif. Comme Barbara, elle chante les peines à nu et l’amour avec une sensualité et une simplicité qui nous feraient jurer d’avoir partagé le même. Il faut avoir vu une fois Véronique Sanson en concert dans sa vie pour se rendre compte de la grande dame qu’elle est, et n’avoir qu’une seule envie, y retourner.

 

L'événement à ne pas manquer

Vous pouvez encore y aller