Attila de Giuseppe Verdi

Créé en 1846 à Venise, Attila est le 9e opéra écrit par le maître Verdi, alors qu’il n’avait que 33 ans. Tandis que la ville d’Aquilée est assiégée par les troupes d’Attila, Odabella résiste à l’occupant avec une poignée de survivants. Cette œuvre héroïque et pleine de patriotisme, mais surtout de verve juvénile est aujourd’hui dirigée par le chef permanent de l’Opéra de Lyon, Daniele Rustioni, en avant-première du Festival Verdi qui aura lieu à l’opéra de Lyon au printemps prochain. L’occasion de redécouvrir l’œuvre de jeunesse de l’un des plus grands compositeurs de tous les temps, dans laquelle il n’y a rien à jeter. Avec en prime deux grands chanteurs… russes dans la distribution : Dmitry Ulianov en Attila et Alexey Markov, baryton d’exception, en Ezio. Cette version de concert sera reprise à l’Auditorium le 18 mars prochain, à côté de Macbeth et Don Carlos du même Verdi, mis en scène respectivement par Ivo van Hove et Christophe Honoré. À partir de 10 euros, ça ne se refuse pas.

 

L'événement à ne pas manquer

Vous pouvez encore y aller