Biophony + Sand

Tout droit issu de la grande danse classique façon Balanchine, l’Américain Alonzo King revient à Lyon avec deux pièces toutes récentes dédiées à la nature… et à la musique.

Ne boudons pas notre plaisir à découvrir sur scène une technique de danse quasi parfaite et une virtuosité stupéfiante. Davantage maître de ballet que dramaturge, l’Américain Alonzo King, ancien interprète pour Alvin Ailey et l’American Ballet Theatre, est tout droit issu de l’univers classique et a retenu les leçons de Balanchine, le poussant vers la modernité et la danse contemporaine. En 1982, il crée à San Francisco le Lines Ballet qui se produira bientôt sur les scènes du monde entier, avec pour boussole la pureté et l’importance de la ligne. Lignes que, selon le chorégraphe, l’on retrouve partout « dans nos empreintes digitales, la forme de nos corps, les constellations, la géométrie »…

À Lyon, sa compagnie présente deux pièces récentes pour douze danseurs, portant particulièrement attention aux éléments présents dans la nature, et où l’exigence classique s’assouplit quelque peu. Sand (2016) égrène un imaginaire lié au sable (ce qui glisse entre les mains, s’accumule en monticules…) sur le jazz lyrique de Jason Moran et Charles Lloyd. Biophony (2015) a été créée en collaboration avec le compositeur Bernie Krauze qui, depuis une quarantaine d’années, traque les sonorités des animaux et des plantes à travers le monde. L’artifice de la danse et la spontanéité de la nature semblent ici, pouvoir se fondre l’un dans l’autre.

L.B.

Biophony + Sand, par Alonzo King Lines Ballet.

 

L'événement à ne pas manquer

Vous pouvez encore y aller