Les Trois Soeurs

Simon Stone adapte en français sa propre version des Trois Soeurs de Tchekhov qu’il avait déjà créée en allemand, ce qui nous vaut avant tout de voir un des plus belles brochettes d’acteurs actuels sur scène : Céline Salette, Eric Caravaca, Frédéric Pierrot ou l’excellent Jean-Baptiste Anoumon (enfin des acteurs noirs, et des bons, sur une scène de théâtre !). La transposition des névroses familiales à l’ère de Trump et des nouvelles technologies fonctionne assez bien durant la première partie, retrouvant la musique et la désillusion de l’auteur russe. L’hystérie des séparations grandiloquentes en seconde partie sent davantage le procédé, gâchant ce beau plateau d’acteurs. Mais c’est surtout l’extraordinaire scénographie autour d’une maison mobile en baies vitrées dont on aperçoit toutes les pièces qui nous donne à voir les personnages et leur solitude dans une approche originale, constituant une très belle transposition de l’écriture chorale de Tchekhov. Un brillant exercice de style, en somme.

L.H.

Les Trois Soeurs de Simon Stone, d’après Anton Tchekhov.

 

L'événement à ne pas manquer

Vous pouvez encore y aller