Hans-Walter Müller, la vie à l’œuvre

Le Conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement (CAUE) propose à Lyon une exposition sur Hans-Walter Müller. Né en 1935 à Worms, cet architecte, ingénieur, artiste et anciennement prestidigitateur, défie les lois de la pesanteur. Une longue série de photos nous permet de revenir sur ses oeuvres marquantes et leur évolution au fil du temps. Dès les années 1960, son intérêt pour l’art cinétique le conduit à élaborer le « Volux », son premier gonflable avec projections (1968). « Je voulais que la lumière devienne architecture et réciproquement » témoigne l’artiste qui réussit clairement à jouer avec nos perceptions. Son travail sur les structures gonflables a donné lieu à de nombreuses collaborations artistiques pour des décors de spectacles (Merce Cunningham), des scénographies d’expositions (Salvador Dalí) ou même des théâtres ou cirques itinérants. Car bien que l’architecture gonflable soit éphémère, elle est aussi légère et donc facile à transporter. Pour le Festival du vent de Calvi en 2002, Hans-Walter Müller va jusqu’à concevoir une structure prenant son envol. Ajoutons que ses gonflables ont aussi servi d’habitats d’urgence pour des sans-abris à Paris en 1975. Actuellement, une de ses « bulles » accueille des migrants Porte de la Chapelle. Un artiste à part, et une oeuvre admirable à découvrir absolument. P.L.

 

L'événement à ne pas manquer

Autres suggestions de sorties