Monsieur P

Les nouvelles adresses du haut du panier tombent comme à Gravelotte. Preuve par l’exemple : encore une très bonne table a ouvert fin décembre rue Royale, juste à côté de chez Brazier. Le cuisinier Florent Poulard, qui ne voulait être confondu avec l’industrie de l’omelette du Mont-Saint-Michel, se cache derrière la délicieuse enseigne, Monsieur P. La terrine de hure de porc aux herbes, superbe est assaisonnée à la pointe de l’épée, le saumon grillé juste marié de choux et oignons, le carré de cochon à la couenne onctueuse, révèlent la ligne directrice : du goût, de l’épure, des cuissons millimétrées au laser, des légumes expressifs et de l’esprit. Un d’Ormesson, sans cabotinage, de la crème de chou-fleur et du céleri juste blanchi. Le jeune chef n’a pas dû glander lors d’un parcours de type voie royale (Passard, Boulud, Chapel, Savoy). On a retrouvé le même élan, au dîner, dans de joyeuses processions de maquereau avec radis et laurier, de lotte et crème d’olive de kalamata, de poulet de Bresse cuit en deux façons et céleri(s). Mention « tiens, je vais devenir vegan tellement c’est bon » pour un plat de cerfeuil tubéreux avec cresson et pleurotes « cuit comme un risotto ». Délicieux desserts de cuisinier, décor confortable avec un mobilier bourgeois pas dupe (à moins de choisir le feu de l’action, six places devant les cuisines), service délié… On aime.

François Mailhes

Monsieur P. 14 rue Royale, Lyon 1er. 04 82 31 87 63. Fermé samedi et dimanche. Formule (midi) : 22 euros. Menus : 25 euros (midi), 38 et 48 euros. Carte des vins à partir de 30 euros.

Autres suggestions de sorties