Ciné-concert Amadeus

Il n’y a pas plus mozartien que Milos Forman, le regretté lauréat du prix Lumière, décédé cette année. Fils de parents exterminés pendant la Seconde Guerre mondiale, il n’a eu de cesse de courir après la fantaisie et la liberté, avec un appétit que n’égale que sa lucidité. Avec Les Amours d’une blonde tourné chez lui en Tchécoslovaquie en 1965, il inventait le teenage movie avant tout le monde, y sublimant les jeunes femmes sur un ton de libertin satiriste qu’il retrouvera aux États-Unis trente ans plus tard. Entre-temps, il aura dû quitter son pays natal pour raison politique et tourné deux chefs-d’œuvre intemporels : Vol au-dessus d’un nid de coucou et Amadeus, son film aux huit Oscars.

Mêlant thriller, musique, esprit libertaire et biographie, Amadeus est un modèle de biopic, lui aussi avant l’heure, mêlant l’homme et la musique de Mozart comme jamais on l’aura vu auparavant dans un portrait de musicien. Génialement dirigé, Tom Hulce sera l’homme d’un seul rôle : un Mozart éternel, riant aux éclats, Rimbaud de la musique jalousé par un compositeur plus médiocre que lui : Antonio Salieri. Forman prend volontairement des libertés avec la vérité historique pour mieux rendre tout l’esprit de ce personnage, et surtout utiliser sa musique comme véritable moteur narratif. Au-delà du plaisir de revoir un film d’anthologie à grand spectacle, on ne peut qu’imaginer qu’entendre la musique de Mozart déborder du film en direct, sur le plateau de l’Auditorium, magnifiée par les musiciens de l’ONL, est déjà un événement en lui-même. Avec en prime, la curiosité de se demander comment le chef Ludwig Wicki et les choeurs Spirito de Nicole Corti vont bien pouvoir s’insérer dans un film à 100 à l’heure qui n’a rien d’un film muet ! Vous pouvez d’ores et déjà prolonger le plaisir en réservant des places pour les concerts de Mozart de la rentrée, dont celui avec le meilleur interprète des concertos pour piano : Christian Zacharias. Ou encore le film seul, mais en version director’s cut à l’Institut Lumière. Rock’n’roll.

L.H.

Amadeus de Milos Forman (EU, 1984, 2h33) avec Tom Hulce, F. Murray Abraham, Elizabeth Berridge…

 

L'événement à ne pas manquer

Autres suggestions de sorties