L’art d’aimer

Deux mille ans d’écart nous séparent de nos ancêtres les Romains, et pourtant, s’il y a bien une chose qui n’a pas changé, c’est l’amour. Pour s’en convaincre, il suffit d’aller faire un tour à l’exposition « L’Art d’aimer » au musée Lugdunum, montée par les auteurs de BD Sara Quod et JC Deveney. En résidence au musée, les deux Lyonnais ont adapté en bande dessinée L’Art d’aimer d’Ovide (voir Exitmag n°63), sorte de manuel de séduction antique, qui leur a inspiré cette petite installation. On y découvre les lieux de drague de l’époque, les canons de beauté masculins et féminins et les secrets des femmes pour se faire belles. Car oui, au Ier siècle de notre ère la société mettait déjà la pression aux femmes pour qu’elles se conforment à certains critères physiques, comme le teint pâle et les cheveux blonds. Mis à part un médaillon qui célèbre les amours de Vénus et Mars dans une position pas très catholique et des bijoux en forme de phallus dignes d’un enterrement de vie de jeune fille, cette petite exposition ludique est accessible aux enfants et nous montre que depuis 2000 ans, on se drague (presque) de la même façon.

C.S.

 

L'événement à ne pas manquer

Autres suggestions de sorties