Mission Impossible Fallout : couteau suisse inoxydable

À l’école des espions, il y la méthode russe, qui préconise d’assassiner d’anciens agents doubles à coup de poison, sans se mouiller. Et puis il y a les Américains, des hommes de terrains qui aiment prendre de véritables risques et se faire mal. Tom Cruise est de ceux-là. Non seulement il sait se battre avec un couteau, sauter en parachute, courir sur les toits des immeubles et piloter des hélico, mais en plus il réalise certaines cascades lui-même, sans doublure. Le genre de bonhomme qu’il vaut mieux avoir sous la main pour monter une étagère. Cerise sur le gâteau, il sait aussi baragouiner en français. Car une partie de ce nouvel opus réjouissant de Mission impossible se déroule à Paris. Ethan Hunt et son équipe sont chargés d’intercepter du plutonium qui pourrait servir à fabriquer des bombes pires qu’Hiroshima, du genre à faire passer la canicule pour un climat breton. Derrière ce plan pas très sympa pour l’espèce humaine, se cache un ancien agent du MI6 qui, par un curieux paradoxe que seul Jean-Claude Van Damme pourrait comprendre, veut apporter la paix en plongeant le monde dans le malheur. Voilà donc Tom Cruise sillonnant Paris pour tenter de sauver le monde. Au passage, il pourrait un jour se reconvertir dans l’organisation de tour guidé vu la vitesse à laquelle il arrive à traverser la capitale. Mais notre héros n’est pas du genre à prendre sa retraite à 60 ans. D’ailleurs, comme lui lance un ennemi exaspéré après une série d’accidents qui auraient dû le laisser sur le carreau : « Tu ne vas donc pas mourir ? » Heureusement pour la survie de l’humanité et du cinéma américain, Ethan Hunt est aussi inoxydable que le visage de Tom Cruise est imputrescible.
 
Mission Impossible Fallout, de Christopher McQuarrie. Genre : Homme à tout faire. Avec Tom Cruise, Henry Cavill, Rebecca Ferguson… États-Unis. 2h 28.

Autres suggestions de sorties