Pizzeria La Boîte Noire

Existe-t-il encore une pizzeria sur Lyon dont vous ignoreriez l’existence ? On craint de vous avoir déniché une perle : la Boîte noire, jumelle du même nom que sa grande soeur à Tassin, nichée dans un petit renfoncement en marge du quartier de la Part-Dieu. Le lieu est spacieux et classieux, tout de noir aux murs, façon Sephora mais avec l’odeur de la pâte à pain et du parmesan s’exhalant de la cuisine ouverte plutôt que des odeurs de parfum envahissantes. Passé un trio de salades et une offre de pâtes fraîches des plus classiques à la carte (ravioli, gnocchi, spaghetti, bucatini), vous voilà le nez rivé sur le menu de pizzas le plus original de la ville. Ne cherchez pas une pizza au simple jambon cuit, vous ne trouverez d’ailleurs l’oeuf et les champignons qu’en suppléments. Le reste de ce monde italien idéal se divise en deux catégories : la pizza pomodoro, comprenez à la tomate en une dizaine d’exemplaires, et des pizze bianche encore plus originales, la plus osée façon zucchini compilant stracciatella, ricotta, tomates cerises, menthe et… tagliatelles de courgettes, le tout sur la pizza bien sûr. Finesse colossale Retenez-vous de venir avec votre Oxyboldine, la Guanciale blanche qu’on a goûtée ce jour-là était des plus fines, malgré des ingrédients qui s’annonçaient copieux : lard, pommes de terre et parmesan. Un miracle de filet d’huile d’olive venait faire glisser le tout sans qu’on s’en aperçoive, agrémenté d’un verre de Primitivo des Pouilles fruité comme une cerise. On aura rarement été aussi surpris, en bien, par une simple pizza. La spécialité de la maison, sur lit de tomate, était elle aussi à tomber : des îlots de mozzarella di bufala répartis au milieu de tomates datterino, roquette et jambon de Parme, au prix maximum de 18 €. Ici, sur la base tomate, le fromage règne en maître : Parmigiana, Quatro formaggi, Bufala, la Margherita et son fior di latte ouvrant le bal des tarifs à 11 €, avant une Napoli aux anchois à 12,50 € ou, plus original, la Melanzane avec aubergines et artichauts. Étonnant, non ? Seuls les desserts semblent vouloir retourner aux fondamentaux : tiramisu, panacotta fruits rouges, mousse au chocolat servie onctueuse, presque liquide, en bocal, à moins que vous ne tentiez une dernière fois une pizza venue d’ailleurs, même pour la fin de repas : la pizza Nutella. Mieux vaut venir sans vos enfants.

 

Luc Hernandez

Pizzeria la Boîte Noire, 94, avenue Félix-Faure, Lyon 3e. Du mercredi au vendredi midi et soir, samedi soir uniquement. Lundi et mardi midi seulement. 04 37 57 84 28. laboitenoirepizzeria.com.  Pizzas de 11 à 18 €. Vin au verre entre 4 et 5,50 €.

 

Autres suggestions de sorties