La voix humaine

C’est un des monologues les plus mythiques à l’opéra : La Voix humaine de Poulenc, ou la séparation tragique d’une femme avec son amant… par le biais du téléphone. Rossellini l’avait immortalisé à l’écran avec Anna Magnani, Laurent Pelly l’avait mis en scène à l’Opéra de Lyon avec Felicity Lott, ici c’est Christian Schiaretti qui s’y colle avec Véronique Gens, pour la version chantée avec piano. Car l’originalité de ce projet est de proposer aussi la version parlée de la pièce de Jean Cocteau dans la même soirée, avec cette fois Sylvia Bergé de la Comédie-Française dans le rôle-titre.

En attendant une troisième version à l’Ensatt signée Roland Auzet en novembre, avec la sublime Irène Jacob évoluant en transparence sur une scène de Plexiglas, dans un texte remanié par le dramaturge allemand Falk Richter, grand admirateur de Fassbinder, pour une version inédite. On n’aura jamais autant vu le monologue de Cocteau sur les scènes lyonnaises. À vous de choisir vos versions préférées. / L.H.

LA VOIX HUMAINE de Jean Cocteau et Francis Poulenc, mis en scène par Christian Schiaretti – Du 16 au 19 octobre à 20 h (jeu. 19 h 30 ) au TNP, Villeurbanne. Deux spectacles en une soirée. De 14 à 25 €. tnp-villeurbanne.com

VXH LA VOIX HUMAINE de Jean Cocteau et Falk Richter avec Irène Jacob – Du vendredi 9 au vendredi 16 novembre à 20 h 30 à l’Ensatt, Lyon 5 e . De 12 à 23 €. theatredescelestins.com

Autres suggestions de sorties