Vaudou Game

On a dansé – et dansons encore régulièrement à s’en décrocher les hanches – sur leur tube Pas contente. On a chanté sous la douche – et un peu partout ailleurs – le refrain parfait de La vie c’est bon bon bon mais pas trop quand même. On attendait donc avec la plus grande impatience la sortie du troisième album de Vaudou Game, Otodi, publié le 26 octobre dernier chez Hot Casa Records. Quelle joie de retrouver le Lyonnais d’adoption Peter Solo et sa bande de vaudous-dingues. Pas de révolution musicale à noter, mais de l’afro-funk de la meilleure facture qui mêle brillamment influences africaines et afro-américaines, un peu comme si James Brown “jammait” avec l’Orchestre poly-rythmo de Cotonou. Et pour le côté vaudou, eh bien sachez que le solo de guitare de Tata Fatiguée ne sort déjà plus de notre tête… Coïncidence ? Nous ne le croyons pas ! Et on a hâte d’entendre ça sur scène.

A.Q.

 

L'événement à ne pas manquer

Autres suggestions de sorties