Orelsan, la fête n’est pas finie…

L e concert d’Orelsan en juillet dernier au théâtre antique de Vienne nous avait un brin déçus. L’enfant prodige du rap français avait donné un show spectaculaire, certes, mais n’avait réservé que très peu de place à l’improvisation. Le comble pour un adepte du freestyle. Mais le rappeur normand a l’occasion de se rattraper pour son retour à Lyon fin novembre sur la grande scène de la Halle Tony-Garnier. Une seconde chance devant le public lyonnais qu’Aurélien Contentin ne devrait pas se priver de saisir au vol. Grâce à ses textes incisifs et son flow reconnaissable entre mille, ce fan de culture japonaise a su séduire la critique, mais pas seulement.

La Fête est finie, son dernier album, est sans doute avec le rappeur parisien Lomepal ce qu’il se fait de mieux aujourd’hui dans le hip- hop hexagonal qui a perdu progressivement ses lettres de noblesse pour faire émerger l’affreux auto-tune. San, Basique, La Pluie – où Orelsan raconte avec humour son adolescence à Caen, une ville « où il y a du soleil 40 jours par an », sont autant de tubes qui ont fait monté Orelsan sur le toit du rap français. Comme le génial Défaite de famille, un son dans lequel il met en scène son oncle à qui il déconseille de continuer « à faire yo yo avec ses doigts, sinon il les utilisera pour la dernière fois ». On l’espère pour longtemps… / Antoine Comte

ORELSAN • Samedi 17 novembre 2018 à 20h30 à la Halle Tony-Garnier, Lyon 7e . De 36 à 46 € (concert annoncé complet). halle-tony-garnier.com

Autres suggestions de sorties