PIG de Mani Haghighi

Une fois ne sera peut-être pas coutume : le dernier festival de Berlin avait créé la sensation avec une comédie. Et pas n’importe quelle comédie : une histoire d’enquête autour d’un tueur en série, décapitant des réalisateurs et leur gravant le mot « pig » (« cochon ») sur le front, doublée d’un portrait attachant de metteur en scène interdit d’exercer. Ou une certaine idée de l’humour iranien. Mani Haghighi, déjà réalisateur remarqué de Valley of stars s’amuse en effet des commandes ringardes et de la question de la fidélité de ses équipes et acteurs, en pareilles circonstances, se moquant au passage gentiment de l’ego de ses confrères. Réelle comédie de situation, culottée dans ses dialogues parfois absurdes (la mère du réalisateur rassure celui-ci… le tueur viendra bien aussi pour lui, même s’il n’est pas en activité), Pig trouve aussi une résonance d’actualité assez impressionnante dans sa dénonciation des phénomènes de lynchage collectif via les réseaux sociaux. Une oeuvre multiforme et moderne, comédie atypique et loufoque en pleine créativité.

 

O.B.

PIG de Mani Haghighi (Iran, 1 h 48) avec Hasan Majuni, Leila Hatami, Leili Rashidi, Parinaz Izadyar, Mina Jafarzadeh, Aynaz Azarhoosh, Ali Bagheri, Siamak Ansari, Ali Mosaffa…

Autres suggestions de sorties