Ma Vie avec James Dean

Le festival écrans mixtes l’avait présenté en avant-première l’année dernière : derrière un titre mi-ironique, mi-ronflant, Ma Vie avec James Dean est une petite bluette cinéphile charmante dans la droite ligne de Jean-Claude Guiguet, pour les amateurs confirmés de plus de 30 ans. Soit un jeune réalisateur (on est bien dans un film français) qui se rend en Normandie au bord de la mer et qui, en devisant avec autant de préciosité que dans un film d’Eric Rohmer (on est bien dans un film français), rencontre un jeune projectionniste au physique de crevette – c’est raccord avec la Normandie – et tombe instamment amoureux de lui (on est bien dans un film gay). Dans le genre, on préfère Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré, autrement plus ambitieux, un des plus beaux films de l’an passé (lire notre top 10 p 6). Mais ce petit frère ne manque pas de charme, surtout masculin, en ce qui concerne au moins ses comédiens…

Ma Vie avec James Dean de Dominique Choisy avec Johnny Rasse, Mickaël Pelissier, Nathalie Richard…

/ Caroline Sicard

Autres suggestions de sorties