Sortir à Lyon
Partager cet article :

On a lu, on a aimé le nouveau prix Goncourt, Vivre vite de Brigitte Giraud

Brigitte Giraud, lauréate du prix Goncourt 2022 pour Vivre vite chez Flammarion.
Brigitte Giraud chez Drouant, le restaurant historique du prix Goncourt, le 27 octobre dernier. (photo Julien De Rosa AFP)

[mis à jour]

On vous en disait le plus grand bien dès la rentrée en août dernier. Brigitte Giraud aura donc obtenu le prix Goncourt pour Vivre Vite, son onzième livre, reve­nant sur un deuil survenu vingt ans plus tôt avec la vita­lité de la fiction et de la musique. Critique.

Dans le roman À Présent, sorti il y a plus de vingt ans, Brigitte Giraud racon­tait déjà le décès de son compa­gnon dans un acci­dent de moto survenu en 1999. Elle s’em­pare à nouveau de cet événe­ment tragique avec Vivre vite. Dans ce récit mani­fes­te­ment auto­bio­gra­phique, elle tisse une enquête qui revient sur l’en­chaî­ne­ment de causa­li­tés qui ont provoqué ce drame… en plon­geant au plus près des racines de la culpa­bi­lité. Avec cette ques­tion subsi­diaire à toute entre­prise de récit : « Et si…  » : « Si j’avais eu un télé­phone portable », « Si Claude n’avait pas pris la moto de mon frère »… A travers ces inter­ro­ga­tions, ce n’est pas tant l’ac­ci­dent que l’au­trice ausculte, mais les circons­tances aléa­toires, multiples et infi­nies qui gravitent autour. Jusqu’aux tour­ments de la narra­trice, ces gouffres intimes qui parsèment le chemin du deuil.

Douce France revu et corrigé par Carte de Séjour en 1987, le groupe de Rachid Taha auquel Brigitte Giraud fait réfé­rence dans son livre.

Croi­ser Rachid Taha en enfance

Brigitte Giraud va même faire remon­ter le récit de l’ac­ci­dent jusqu’a­vant sa nais­sance. On voyage avec elle sur plusieurs décen­nies à travers un terri­toire fami­lier, mais en pleine évolu­tion : de l’en­fance dans la ZUP de Rilleux-la-Pape où l’au­trice croise Rachid Taha et les membres du groupe Carte de Séjour à la réno­va­tion d’un appar­te­ment croix-rous­sien et la gentri­fi­ca­tion du quar­tier à la fin du XXe siècle. On retrouve ici tout le talent d’une autrice dont la plume forme une pensée claire et tran­chante. Les sensa­tions traversent les multiples enchaî­ne­ments comme on imagine la douleur qui surgit au beau milieu de la nuit. Les mots ne font aucun détour malgré ces digres­sions qui retardent le dénoue­ment tragique. Les chapitres sont courts, ryth­més, économes. Brigitte Giraud embarque le lecteur avec elle avec une grande pudeur, sans tomber dans les dérives narcis­siques de l’au­to­fic­tion, mais pour livrer une émotion puis­sante et toujours conte­nue. Dans l’une des pages, la narra­trice fait cette confes­sion qui pour­rait bien résu­mer toute l’am­bi­tion du livre : « je traque du sens dans chaque détail ». Un rien devient un tout, dans lequel chaque lecteur pourra se retrou­ver. Fina­le­ment ce ne sont plus les causes de l’ac­ci­dent qui importent, mais l’in­fi­nité des récits qui ne sont jamais adve­nus.

Vivre Vite, de Brigitte Giraud (Flam­ma­rion, 20 €). Lire aussi notre entre­tien avec Brigitte Giraud, juste avant qu’elle n’ob­tienne son prix.

Avatar et les films les plus atten­dus pour les fêtes

[mis à jour] Emma Thompson, James Cameron, Cécile de France ou Sandrine Kiberlain... Comédie romantique, film grand spectacle, SF ou portrait de femme, tous les goûts sont au cinéma en décembre, avec nombre de films attrayant dans tous les genres. Voilà à nos yeux les plus att...

Pous­sin et l’amour, l’expo la plus atten­due de l’au­tomne

[mis à jour] On en sait déjà un peu plus sur la grande exposition organisée par le musée des Beaux-Arts cet hiver. Il s'agit de faire découvrir un Poussin méconnu - souvent réputé, à tort, austère - grâce au thème de l’amour qui traverse l’ensemble de son oeuvre. Deux tableaux...

Japan Touch, le plus grand festi­val de cuisine japo­naise

C'est le rendez-vous incontournable des fous de culture japonaise, et on peut dire que l'événement leur rend bien. Pendant deux jours, Eurexpo se pare des lumières des rues de Tokyo, de bonsaï et de céramiques, de lingerie kawaii et des cosplay les plus impressionnants. L'immersi...