Sortir à Lyon
Partager cet article :

Debout sur la montagne : pas toujours au sommet !

Chro­nique maison. C’est un scéna­rio décousu de fil blanc comme le cinéma d’au­teur hexa­go­nal sait en faire de mieux : une enième resu­cée des trois amis d’en­fance qui se retrouvent «  quinze ans après » (sic), « un peu abimés par la vie  » (resic). Serions-nous dans un film français ? Bingo ! Le premier long métrage de Sébas­tien Betbe­der respire non seule­ment le bon air de la montagne, choyé par la très belle photo de Sylvain Verdet captant les paysages d’Isère, mais évidem­ment, surtout, l’au­to­bio­gra­phie. Malheu­reu­se­ment, une fois passée l’ex­po­si­tion de ses person­nages, dont l’éter­nel sympa­thique William Lebghil en éter­nel ado (ici touché par la schi­zo­phré­nie), il a bien du mal à inscrire une person­na­lité de cinéma sur cette énième histoire de trio mal dégrossi, étirée sur près de 2h. Restent les paysages du parc des Ecrins… L.H.

Debout sur la montagne de Sébas­tien Betbe­der (Fr, 1h48) avec Bastien Bouillon, Izia Hige­lin, William Lebghill, André Wilms, Jéré­mie Elkaïm… Sortie le 30 octobre.

Titane, Palme d’or, le soufre et la souf­france

Commençons aussi dru que ce film choc en a sous le capot dès la scène d’ouverture : Titane est souvent très con, d’un cynisme et d'une complaisance pour la souffrance souvent insupportables, surtout dans sa première partie. C’est l’anti-Crash de David Cronenberg, à l'érotisme dou...

Jodie Foster défend Tahar Rahim dans Guan­ta­namo

Voilà un objet cinématographique taillé pour répondre aux canons du film judiciaire: une histoire vraie (celle d'un Mauritanien injustement détenu au camp de Guantánamo pendant 14 ans), une grosse machine à dénoncer (l’administration Bush et un système judiciaire qui bat de l’ail...

Bene­detta, nanar sympa­thique de chair et de sang

Verhoeven avait toujours voulu faire un film sur Jésus. Il aura fait un film sur une soeur habitée par Jésus. Chasse aux démons, amour charnel, jouissance et expiation, stigmates et délires christiques... ce film sur l’histoire vraie d’une sainte lesbienne du XVIIe siècle se tran...

Annette,comé­die musi­cale pour faire chan­ter #MeToo

Le premier problème d’Annette, c’est... Annette (le rôle, qu’on vous laissera découvrir). Le deuxième, c’est la musique des Sparks, à l'origine du film, ce qui est quand même ballot pour une comédie musicale. L'ambition était sans doute trop grande pour eux : après une belle ouve...