Sortir à Lyon
Partager cet article :

J’ai perdu mon corps : c’est long, c’est court


Dessin animé. C’est un premier film d’ani­ma­tion, conçu dans les studios villeur­ban­nais du pôle Pixel, qu’on aurait aimé plus aimer… La variété de palettes de ce dessin animé pas comme les autres fait montre d’un sens esthé­tique incon­tes­table quand il s’agit d’abor­der les paysages eurbains. Malheu­reu­se­ment ; cette adap­ta­tion du roman de Guillaume Laurant ne repose que sur un idée pure­ment graphique, mêlant la borieu­se­ment deux histoires paral­lèles : elle d’une main coupée, mais surtout une histoire d’amour assez conve­nue entre un livreur de pizza pianiste amateur et une fille d’ébé­niste. La musique de Dan Levy du duo de The Do donne lieu à quelques jolies séquen­ces… qui tiennent plus du court métrage que du long. L.H.

J’ai perdu mon corps (Fr, 1h21). Film d’ani­ma­tion de Jérémy Clapin.

Limbo, beau film plein d’hu­mour sur les migrants

“Tu aurais préféré que je meurs en martyr ?” balance Omar, un réfugié syrien à son frère, resté au pays, au téléphone. Réfugié, il débarque avec d’autres dans les Uists, une île des Hébrides écossaises qui n'avait jusqu’alors jamais connu de tournage de cinéma. S’ouvrant sur une ...

Petit paysan, le beau film rural avec Swann Arlaud, gratuit sur France TV

Rares sont les films qui parviennent à nous immerger dans un univers professionnel sans se réfugier dans un naturalisme pseudo-documentaire ni instrumentaliser ses personnages pour tenir un discours pré-digéré. Le petit paysan du titre c’est Pierre, jeune éleveur de vaches laitiè...