Sortir à Lyon
Partager cet article :

Bon plan [chez soi] Cinéma

Vous ne savez plus quel film regar­der à force d’avoir faire le tour de toutes les chaînes gratuites ? Le très dyna­mique cinéma du Zola à Villeur­banne a la bonne idée de propo­ser sa program­ma­tion à lui sur « La Toile », c’est son nom, avec 6 films par semaine en loca­tion pour 48h.

Les tarifs sont iden­tiques aux autres plate­formes (en moyenne 4,99 € pour un film en HD), et le choix reste fidèle à l’ADN de votre salle villeur­ban­naise préfé­rée : des films d’au­teur et de femmes comme Portrait de la jeune fille en feu ou la comé­die finlan­daise écolo Woman at war, sans oublier des dessins animés ou des films popu­laires pour toute la famille comme Le Grand bain. Mora­lité : vous voyez un bon film et en prime vous rever­sez une partie de votre loc au Zola pour le soute­nir pour la suite. Le cinéma de quar­tier n’a pas de prix.

Rendez-vous par >> ici <<

Vincent Lacoste et la jeune fille

Vincent Lacoste n’est pas seulement un acteur de comédie. Vous pouvez d’ailleurs voir actuellement Mes jours de gloire sur Canal +, joli premier film sur la dépression pour lequel on l’avait rencontré (lire l’entretien << ici >>). Avec Amanda, il trouvait son plus beau rôle drama...

Camille chante et danse à Four­vière

C’est LA chorégraphe sud-africaine qui a bousculé tous les codes du corps et des représentations du spectacle vivant depuis les années 2000, et ce, du hip-hop à l’opéra. Volontiers provocatrice mais toujours énergique, ludique et pleine de dérision, Robyn Orlin n’a jamais hésité ...

40 ans de Jazz à Vienne: c’est parti !

La voilà la bonne nouvelle, tombée le temps d'un Facebook live : "La configuration du Théâtre Antique de Vienne permet aujourd'hui à Jazz à Vienne d’envisager des concerts cet été." On vous avait déjà alléché en avant-première avec la plupart des noms de cette 40e édition et la n...

Barbe-Bleue, tueur de femmes à l’opéra !

Pelly et Offenbach, c’est une longue histoire d’amour, à Lyon pour l’essentiel, depuis la production mythique d’Orphée aux enfers avec Natalie Dessay il y a plus de 20 ans jusqu’au Roi Carotte, satire irrésistible avec des costumes légumiers jusqu’à la racine, qui a fait le bonhe...

J’ai perdu mon corps : c’est long, c’est court

Dessin animé. C’est un premier film d’animation, conçu dans les studios villeurbannais du pôle Pixel, qu’on aurait aimé plus aimer… La variété de palettes de ce dessin animé pas comme les autres fait montre d’un sens esthétique incontestable quand il s’agit d’aborder les paysages...