Sortir à Lyon
Partager cet article :

Bon plan [chez soi] Cinéma

Roche­fort sans la mous­tache

Alerte rouge : Sympho­nie pour un massacre de Jacques Deray est diffusé ce lundi 27 avril à 20h55 sur France 5 !

Le saviez-vous ? Jean Roche­fort a débuté sans la mous­tache, en jouant les faux derches dans les polars des années 60. Il incarne même, impas­sible, un parfait salaud dans Sympho­nie pour un massacre, un des premiers films de Jacques Deray, futur réali­sa­teur de Borsa­lino et ancien vice-Président de l’Ins­ti­tut Lumière. C’est le polar du samedi soir parfait, dans un noir et blanc brillant avec la plus fine clique du cinéma français de l’époque : Charles Vanel, Michel Auclair et… Michèle Mercier, future Angé­lique ! Avec sa mine pati­bu­laire et son imper des mauvais jours, Roche­fort va arnaquer tout ce beau monde pour mieux récu­pé­rer le butin du coup qu’ils sont en train de monter. Après des dialogues aux petits oignons pour parler pâté au merle, il va faire croire qu’il séjourne à Bruxelles pour mieux accom­plir son forfait dans le train de nuit pour Lyon… avant de remon­ter dans son coupé cabrio­let garé devant la bras­se­rie Georges ! Cerise sur la gâteau, encore inconnu, c’est en mettant une mous­tache et une perruque postiches qu’il va accom­plir son meurtre, pour mieux passer inaperçu… Ce n’est que le début de cette sympho­nie baignée de la géniale musique de Michel Magne (Les Tontons flin­gueurs), idéale pour une soirée de confi­ne­ment sans enfants, d’au­tant que le film est désor­mais dispo­nible en copie restau­rée.

Sympho­nie pour un massacre de Jacques Deray avec Jean Roche­fort est diffusé lundi 27 avril à 20h55 sur France 5. Ou dispo­nible en Vod sur Canal pour 2,99 €, en copie restau­rée ici : https://www.canal­plus.com/cinema/sympho­nie-pour-un-massacre/h/9691583_40099

Un beau matin, le plus beau rôle de Léa Seydoux

Retraçant comme souvent sa propre expérience, la réalisatrice du Père de mes enfants filme la vie de Sandra (Léa Seydoux), jeune mère célibataire qui, quand elle n'est pas occupée à transporter son père (Pascal Greggory) d'une maison de retraite à l'autre, passe son temps à éleve...

Tori et Lokita, le nouveau film déce­vant des Dardenne

Il y a toujours de belles choses dans un film des frères Dardenne. Comme ici le premier gros plan sur Lokita (Joely Mbundu) ou Pablo Schils, gamin au vélo inoubliable alors que les réalisateurs belges reviennent au sujet de La Promesse : la famille et l’immigration. Comme toujour...

Dahmer, la snuff série gay la plus vue de Netflix

Tu m'étonnes que tout le monde regarde ! Voyeuriste, sordide, malaisant, mais aussi incroyablement bien interprété et mis en scène (même Gregg Araki a mis la main à la pâte pour un épisode !), Dahmer, monstre, L'Histoire de Jeffrey Dahmer, est un véritable phénomène... assez impr...