Sortir à Lyon
Partager cet article :

Milos Forman, gent­le­man Lumiè­re


Lecture. On a une tendresse parti­cu­lière pour le deuxième prix Lumière, Milos Forman, en 2010, juste après Clint East­wood, et son parcours d’exilé aux Etats-Unis, gardant son humour et son esprit liber­taire, avant de pouvoir retour­ner en Tché­co­slo­vaquie tour­ner Amadeus. L’Ins­ti­tut Lumière a la bonne idée de publier gratui­te­ment sur son site un ensemble de textes de la revue Posi­tif autour des débuts et des films tchèques du réali­sa­teur, dont les comé­dies épatantes d’Au feu les pompiers (photo) ou Les Amours d’une blonde. On peut y lire aussi un entre­tien passion­nant du cinéaste par Michel Ciment, où l’on y retrouve son esprit rieur et sa soif de liberté. Forman y raconte notam­ment sa décou­verte des coulisses à l’ori­gine de son désir de deve­nir metteur en scène, grâce à son frère aîné déco­ra­teur de théâtre, qui l’em­me­nait se bala­der, alors qu’il avait à peine dix ans, au milieu des frou­frous, des danseuses et des séance de maquilla­ge… « La musique est très impor­tante dans mes films », ajoute la réali­sa­teur multi-osca­risé. Les mots, les dialogues s’adressent à votre intel­lect, la musique à votre cœur. » S’il fallait en choi­sir un, ce serait notre prix Lumière de cœur…

Dossier « Milos Forman, de Prague à Holly­wood » à lire gratui­te­ment << ici >>.

Le boom des librai­ries indé­pen­dantes

L'exception culturelle, ce sont elles. Alors que le cinéma ou les musées enregistraient sur 2019 une perte de fréquentation abyssale de l'ordre de – 70 %, les librairies, elles, se maintenaient autour de – 3% de moyenne au niveau national. Une forme de stabilité déjà inespérée, m...

Petit pays de Gaël Faye sort en Vod

Adapter le best-seller est une gageure et les premières minutes de Petit Pays, qui sort aujourd'hui en Vod, nous ont fait un peu peur. Le réalisateur reste parfois un peu trop prisonnier des scènes du roman, comme celle du vélo, presque inutile dans son adaptation. Mais malgré un...

A dada sur mon traî­neau à Avoriaz

Familial, ludique, dépaysant… Le ski joëring est l’activité de glisse la plus originale pour continuer de profiter de la montagne à tous crins, même quand les remontées sont fermées. Le principe est simple : de la neige, des skis et un cheval attelé pour tracter les skieurs sur d...

Cinéma : 2021, année de tous les dangers

Avant la chute vertigineuse des entrées en 2020 (-70% en moyenne, Covid oblige), on avait laissé le marché lyonnais des salles de cinéma sur une bonne tendance : augmentation générale de près de 5%, avec un retour marqué vers les cinémas de proximité : en 2019, c'était une augmen...

Nouvelle gale­rie à la Croix-Rousse

C'est une galerie format mouchoir de poche, répondant au doux nom deLa taille de mon âme qui a ouvert début décembre place Bertone à la Croix-Rousse. En plus d’avoir eu le courage de lancer leur projet en pleine pandémie, Dominique et Guillaume Ducongé ont opté pour une ligne dir...

Dispa­ri­tion inquié­tante

Polar. Le nouveau film du réalisateur de Harry, un ami qui vous veut du bien est bien trop original pour qu'on ne vous le conseille pas... et bien trop inabouti pour qu'on ne le fasse pas avec une certaine réserve. Evacuons tout de suite notre petite frustration : le fin mot de c...

Lavernhe en Scapin, ça dépote !

Si vous avez loupé l’année dernière aux Célestins Les Fourberies de Scapin, mis en scène par notre sociétaire préféré de la Comédie-Française, Denis Podalydès, vous allez pouvoir vous rattraper ce vendredi soir sur France 5 avec la retransmission du spectacle. On ne boude pas son...