Sortir à Lyon

Bon plan [chez soi] Sortie Cinéma en Vod

Silvia et les autres

Désor­mais Exit vous sert d’éclai­reur pour choi­sir vos sorties ciné­ma… à la maison ! Après le film à grand spec­tacle (A Couteaux tirés), voici un petit bijou de cinéma d’au­teur, sorti un peu trop inaperçu dans les salles obscures juste avant le ferme­ture fin février. Un magni­fique portrait de femme dans la Colom­bie d’aujourd’­hui. Sous ses dehors modestes de caméra à l’épaule, le deuxième film de Franco Lolli, embrasse aussi bien la situa­tion poli­tique de son pays (corrup­tion et argent public), la fin du patriar­cat que les nouvelles situa­tions fami­liales (les hommes sont relé­gués en appoint des mères de famille patron­nesses). Avec des person­nages incroya­ble­ment vivants, même au coeur de la mala­die. Cadré et soigné (la lumière y est toujours belle), Une mère incroyable évite surtout tout misé­ra­bi­lisme en renouant avec la vita­lité réaliste qui fait le meilleur du cinéma sud-améri­cain. Jusqu’à un finale des plus émou­vants qui s’ouvre à la vie qui lui reste. Une des plus belles décou­vertes qu’on ait faite au cinéma en ce début d’an­née, dispo­nible excep­tion­nel­le­ment en Vod plus tôt que prévu. Profi­tez-en. L.H.

Une mère incroyable de Franco Lolli (Col-Fr, 1h33) avec Caro­lina Sanin, Lati­cia Gomez, Anto­nio Marti­nez… Dispo­nible sur la plupart des plate­formes Vod.

Satire dans tous les sens

Comédie politique. Gary Zimmer (Steve Carell), conseiller politique Démocrate, reçoit en plein dans sa face et son costume sur mesure, la victoire de Donald Trump face à Hillary Clinton. Il est d’autant plus déprimé qu’il s’est fait humilier par son homologue Républicaine, l’esth...

Sandrine Sarroche s’ar­rache à la maison

Humour confiné. Même en face d'Eric Zemmour sur Paris Première, elle parvient à être drôle et de bonne humeur. Après son passage à Gerson et en attendant son grand retour à Lyon à la Bourse du travail le 7 février 2021 (patience), découvrez la nouvelle «super semaine» de Sandrine...

Entre­tien avec François Ozon

Après Grâce à Dieu, sorti l’année dernière et tourné à Lyon, François Ozon adapte le roman d’Aidan Chambers, Dance on my grave (La Danse du coucou en français). Une romance adolescente entre deux garçons qui balance entre conte d’été et polar.   D’où vous est venue l’envie d’a...