Sortir à Lyon
Partager cet article :

Cannes à Lyon !

Rentrée. Le festi­val de Cannes devait débu­ter ce mardi 12 mai. Il n’aura donc pas lieu à Cannes, c’est désor­mais offi­ciel. Thierry Frémaux devrait néan­moins annon­cer une sélec­tion de films labé­li­sés « Cannes 2020 » début juin, date à laquelle il annonce parfois le prix Lumière et la program­ma­tion du festi­val lyon­nais qui se tient en octo­bre… Cannes pour­rait-il trans­fé­rer une partie de ses films à Lyon cet automne ? La réponse est oui, et on s’en réjouit, et c’est Thierry Frémaux lui-même qui évoque cette pers­pec­tive dans l’in­ter­view qu’il vient d’ac­cor­der au Screen Inter­na­tio­nal (traduc­tion par nos soins) : « Nous discu­tons avec nos amis et collègues des autres festi­vals pour orga­ni­ser un « Cannes hors les murs ». Le festi­val ira à Toronto, Deau­ville, Angou­lême, San Sebas­tian, New York, Busan en Corée du Sud et même Lyon au festi­val Lumière, qui est un festi­val de films clas­siques et contem­po­rains, et accueillera de nombreux films. » C’est peu dire qu’on se réjouisse de pouvoir voir à Lyon une flopée de films cannois. Peut-être même que Spike Lee, Président du jury cannois désor­mais orphe­lin, pour­rait même venir cher­cher un prix Lumière à Lyon… mais nous n’en sommes pas encore là ! En tout cas, l’au­tomne cinéma sent bon à Lyon ! Vive­ment la rentrée.

Vous pouvez lire l’in­té­gra­lité de l’in­ter­view de Thierry Frémaux au Screen inter­na­tio­nal << ici >>.

Le Dernier duel de Ridley Scott

Ridley Scott s’attèle au dernier duel connu en France entre Jacques Le Gris et Jean de Carrouges en 1386, le second accusant le premier d’avoir violé sa jeune épouse, suite au témoignage de celle-ci. Le matériau de départ est splendide, la maestria à reconstituer la France du Moy...

Est-ce la peine d’al­ler voir Eiffel ?

Si vous avez un jour rêvé d’une histoire d’amour sous la tour Eiffel, vous pouvez toujours tenter ce drôle de biopic qui reconstitue la préquelle de la tour la plus célèbre du monde... à partir d’un amour empêché en Gironde à la fin du XIXe siècle. Gustave aimait Adrienne (avec u...

On a vu le nouveau James Bond en 4DX

N’écoutez pas les oiseaux de mauvais augure qui ont dû souffrir de trop attendre ce 007, tourné il y a deux ans... Il y a tout dans le dernier James Bond : le prologue italien (au féminin) le plus long de la saga, un générique splendide dans les ruines romaines sous-marines, des ...