Sortir à Lyon
Partager cet article :

Ma vie de cour­gette en strea­ming

Strea­ming gratuit. Conçu au Pôle Pixel de Villeur­banne, Ma vie de Cour­gette avait réussi déjà en 2016 un véri­table tour de force : abor­der les thèmes les plus dépres­sifs liés à la maltrai­tance des enfants par une poésie visuelle et une styli­sa­tion de tous les instants. Alcoo­lisme, drogue, matri­cide, orphe­li­nat, suici­de… La noir­ceur du roman de Gilles Paris, dont le film est adapté, n’est certes pas pour les tout-petits, et rappelle les plus noirs joyaux de l’ani­ma­tion comme Mary et Max. Mais ici, le soin apporté à la réali­sa­tion et à la façon d’uti­li­ser joli­ment l’es­pace minia­ture, les décors et les couleurs comme une pein­ture naïve, vient ravi­ver le pouvoir de l’en­fance qui peu à peu reprend ses droits au fil du très beau scéna­rio de… Céline Sciamma. S’en suit un récit initia­tique qui nous apprend à déjouer la violence pour mieux renaître à la vie. De la “dark anim” en marion­nettes, s’amu­sant avec les trains fantômes ou une rock party d’an­tho­lo­gie pour mieux nous émou­voir. Une splen­deur, à voir ou revoir gratui­te­ment sur le site de France Tv à l’oc­ca­sion de sa « Quin­zaine des réali­sa­teurs » maison en l’ab­sence de Cannes. L.H.


Ma Vie de Cour­gette de Claude Barras (Fr, 1h03). Dessin animé d’après Auto­bio­gra­phie d’une cour­gette de Gilles Paris. Dispo­nible en strea­ming gratuit jusqu’au 14 août sur France Tv << ici >>.

La tartuf­fe­rie des salles de spec­tacle

Nous aussi, on y a cru. On vous avait concocté un numéro de décembre truffé des belles expos, des beaux films, de spectacles même et de vacances sous la neige. On pensait que c'était ça, sauver Noël (à lire ici pour vous détendre). Que nenni. Macron et son Mini-moi Castex en ont ...

Fait d’hi­ver en Lozère

Le dernier film du réalisateur de Harry, un ami qui vous veut du bien, sorti en catimini à la toute fin de 2019, est bien trop original pour qu'on ne vous le conseille pas, aujourd'hui qu'il débarque sur Canal +... Mais Seules les bêtes est aussi suffisamment inabouti pour qu'on ...

Le boom des librai­ries indé­pen­dantes

L'exception culturelle, ce sont elles. Alors que le cinéma ou les musées enregistraient sur 2019 une perte de fréquentation abyssale de l'ordre de – 70 %, les librairies, elles, se maintenaient autour de – 3% de moyenne au niveau national. Une forme de stabilité déjà inespérée, m...

Chas­sés-croi­sés amou­reux

Ce qui est bien avec les films d’Emmanuel Mouret, c’est qu’une fois que vous en avez vu un, vous les avez presque tous vu. Après Mademoiselle de Joncquières, film d’époque en costumes, le réalisateur amoureux de l’amour renoue dans Les Choses qu’on dit les choses qu'on fait avec ...

Le Marra­kech du rire, le vrai !

Comédie marocaine. Les voitures françaises ne sont plus ce qu'elle étaient : la BX d'un voleur reste en rade en plein désert, l'obligeant à enterrer son butin sur place. 10 ans plus tard, sortant de prison, il revient sur les lieux mais tombe sur un mausolée d'un petit village co...