Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le Mans 66 : l’as des as

Biopic. Certes, il y a deux films en un : d’abord la guerre entre Ford et Ferrari qui donnent lieu à de bonnes vieilles scènes d’ac­tion ultra-réaliste comme si on était propul­sés dans le siège des bolides cultes des années 60 ; ensuite un scéna­rio assez balisé avec scènes de famille attendu et père asocial mais fou du volant génial qui veut briller aux yeux de son fils… Le cas social, c’est évidem­ment Chris­tian Bale, désor­mais spécia­lisé dans les fron­ce­ments de sour­cils taiseux avec option psycho­pathe. Mais il y a surtout Matt Damon, acteur subtil même dans les grosses machines holly­woo­diennes qui fini­rait presque par nous tirer la larme à l’oeil dans la scène finale, des plus émou­vantes. Mais ce Mans 66 (Ford vs Ferrari en anglais) vaut surtout pour l’adré­na­line et l’hy­per-réalisme des scènes de course, sans complai­sance patriote (la direc­tion cynique de chez Ford en prend pour son grade), mais avec un sens de l’es­pace et de l’ac­tion porté par une image des plus soignées. Bref, de quoi passer un vrai bon moment sans se prendre la tête, même si vous n’êtes pas accroc au volant. Du bon diver­tis­se­ment à l’an­cienne.

Le Mans 66 (EU, 2h30) avec Chris­tian Bale, Matt Damon, Josh Lucas… Dispo­nible sur la plupart des plate­formes de Vod. Voir la bande-annonce << ici >>.

La Mule de Clint East­wood, gratuit sur France 2

À 88 ans, Clint Eastwood était déjà coquet. Il incarne un personnage âgé de « seulement » 80 ans. Earl Stone, un horticulteur solitaire qui a eu son heure de gloire et de prospérité en cultivant son célèbre Lys d’un jour, est sur le point d’être saisi. Car Internet, auquel il ne ...

On a vu le nouveau Almo­do­var, Madres para­le­las

Revoilà un Pedro Almodovar plutôt en bonne forme malgré une excentricité plus contenue, avec ses couleurs franches, ses destinées de femmes fortes et bien-sûr son actrice fétiche, Penélope Cruz. Après Douleur et Gloire, son dernier film en forme d'autobiographie masculine, le réa...

Le Diable… le film iranien qui défie la censure

Le réalisateur d’Un Homme intègre (2017) a tourné quatre histoires reliées par un même thème : assumer une responsabilité individuelle dans un régime totalitaire. Ou comment défier la censure en tournant en Iran à la façon d’un court- métrage, alors que la peine de mort ne cesse ...

La Fièvre de Petrov, le nouveau coup de folie de Sere­bren­ni­kov

Il nous a mis la fièvre pendant des heures, Kirill Serebrennikov avec La Fièvre de Petrov, son dernier film. Ou plus exactement, pendant les 2h30 que dure cette balade métaphysique aux côtés de Petrov, dessinateur de BD sacrément grippé, ce qui ne l'empêche pas de boire des coups...