Sortir à Lyon

Le Mans 66 : l’as des as

Biopic. Certes, il y a deux films en un : d’abord la guerre entre Ford et Ferrari qui donnent lieu à de bonnes vieilles scènes d’ac­tion ultra-réaliste comme si on était propul­sés dans le siège des bolides cultes des années 60 ; ensuite un scéna­rio assez balisé avec scènes de famille attendu et père asocial mais fou du volant génial qui veut briller aux yeux de son fils… Le cas social, c’est évidem­ment Chris­tian Bale, désor­mais spécia­lisé dans les fron­ce­ments de sour­cils taiseux avec option psycho­pathe. Mais il y a surtout Matt Damon, acteur subtil même dans les grosses machines holly­woo­diennes qui fini­rait presque par nous tirer la larme à l’oeil dans la scène finale, des plus émou­vantes. Mais ce Mans 66 (Ford vs Ferrari en anglais) vaut surtout pour l’adré­na­line et l’hy­per-réalisme des scènes de course, sans complai­sance patriote (la direc­tion cynique de chez Ford en prend pour son grade), mais avec un sens de l’es­pace et de l’ac­tion porté par une image des plus soignées. Bref, de quoi passer un vrai bon moment sans se prendre la tête, même si vous n’êtes pas accroc au volant. Du bon diver­tis­se­ment à l’an­cienne.

Le Mans 66 (EU, 2h30) avec Chris­tian Bale, Matt Damon, Josh Lucas… Dispo­nible sur la plupart des plate­formes de Vod. Voir la bande-annonce << ici >>.

Ondine, le plus beau film de la rentrée

Tous ses films parlent d'amour, mais en parlent comme aucun autre. Dans Transit, Christian Petzold mettait en scène sans prévenir un court récit de 1940 dans le monde d'aujourd'hui, comme si tous les enjeux de la Seconde Guerre mondiale (réfugiés, persécution, Résistance) venaien...

L’art de la récup’ subver­sive

De la styliste britannique Vivienne Westwood, on retient surtout la période punk, quand elle habillait les Sex Pistols et imprimait des T-shirts à message qui faisaient scandale. Ce qu’on sait moins, c’est que cette autodidacte s’est forgé une connaissance encyclopédique de l’his...

Ambro­nay, pas cher et parti­ci­pa­tif

C'est le dernier des festivals d'été habituellement et le premier qui aura bien lieu cette année. Le festival d'Ambronay a tout mis en oeuvre pour accueillir le public dans les meilleurs conditions possibles, sanitaires bien sûr, mais aussi au niveau du confort visuel. Vous pourr...

François Marti­nez, magi­cien maison

On connaît bien François Martinez sur les scènes lyonnaises pour avoir foulé à peu près toutes les planches des cafés-théâtres, du Boui Boui au Rideau Rouge, avec son spectacle « Menteur ? ». Les magiciens sont les seules personnes par qui on accepte volontiers de se faire rouler...

Nuits de Four­vière, cap sur 2021 !

Exit Mag et RCF Lyon s'associent pour soutenir les festivals tout l'été avec "Comme si on y était", l'émission radio hebdomadaire qui vous fait vivre tous les samedis à 17h30 les festivals en immersion, à travers celles et ceux qui les font. En attendant Jazz à Vienne, le printem...