Sortir à Lyon
Partager cet article :

Les ciné­mas Pathé rouvrent dimanche !

Pathé a toujours été à la pointe de l’in­no­va­tion, et pour la réou­ver­ture annon­cée des ciné­mas lundi 22 juin, ils ont une nouvelle fois choisi d’avoir un temps d’avance : les impa­tients et les insom­niaques pour­ront voir deux films en avant-première dès dimanche minuit :

  • Mon Cousin de Jan Kounen, qui marque le grand retour de Vincent Lindon à la comé­die, aux côtés d’un habi­tué du genre, François Damiens, même si la théma­tique reste sociale ; un PDG doit obte­nir la signa­ture de son cousin tout sauf fiable pour conclure l’af­faire du siècle. Le film doit sortir le 30 septembre prochain, vous avez encore le temps…
  • Lucky Strike (photo) , premier thril­ler coréen de Yong -Hoon Kim, polar pur sucre exporté en France par la société Wild Bunch. Ou comment un sac rempli de billets va semer le trouble jusqu’au meurtre entre un cadavre, une hôtesse de bar, un prêteur sur gages, un employé de sauna et un doua­nier pati­bu­laire mais presque. Un cock­tail explo­sif pour les ciné­philes les plus curieux.

Faites votre choix donc pour #LaSean­ceDeMi­nuit, en atten­dant encore mieux : la venue de François Ozon le 2 juillet prochain au Pathé Belle­cour pour présen­ter son dernier film, Eté 85, chro­nique adoles­cente homo­sexuelle très person­nelle. Le film sortira le 14 juillet prochain, mais vous pouvez d’ores et déjà réser­ver vos places << ici >>. Tandis qu’on vous réserve une surprise à notre tour : la critique du film qu’on a déjà vu dans le prochain numéro papier d’Exit à paraître le 25 juin, et que vous pour­rez gratui­te­ment feuille­ter en ligne. Alors, aimera, aimera pas ?…

Les Crimes du futur, un nouveau Cronen­berg décliné au passé

On est heureux de retrouver David Cronenberg. D'autant qu'avec Les Crimes du futur, il retrouve à peu près tous ses films précédents, des corps hybrides et monstrueux du Festin nu jusqu'aux expérimentations post-sexuelles encore plus poussées que dans Crash. "Le vieux sexe, ce n'...

Coupez ! Le film de zombies en plus de Michel Haza­na­vi­cius

Au départ, il y avait « Ne coupez pas », une très réjouissante comédie de zombies, fauchée et Japonaise, tournée avec trois bouts de scotch et de la peinture rouge. Michel Hazanavicius a repris le scénario tel quel, déjà fendard (à coups de hache), mais plutôt que d’en faire un s...