Sortir à Lyon
Partager cet article :

Chasse aux trum­pistes !

Série B. On ne voudrait pas alimen­ter la théo­rie du complot. Mais comment se fait-il que The Hunt qui se flatte d’être « le film qui a fait scan­dale aux États-Unis  », et aussi le «  film dont on a le plus entendu parler sans jamais l’avoir vu pour l’ins­tant », ne passe qu’au Mega CGR Brignais (ou Ville­franche si ça vous fait plus près). Car, juste­ment, dans ce sympa­thique film de violence gore, des complo­tistes, il y en a. Une ving­taine de personnes qui blabla­taient sur les réseaux sociaux qu’une bande de riches psycho­pathes orga­nisent des chasses à l’homme autour d’un manoir, véri­fient leur théo­rie à leur détri­ment. Enle­vés, lâchés comme des faisans dans la nature, ils sont trans­per­cés par des flèches, troués par des gros calibres, empa­lés, coupés en deux, disper­sés dans une pluie de sang par des mines. « Oups, on avait raison ».

Hilary Swank est de retour et elle n’et pas conten­te…

Seule­ment, les chas­seurs n’ont pas prévu qu’une sorte de Kill Bill mutique, une blonde pas du genre à végé­ter au bord d’une piscine en se faisant les ongles, n’al­lait pas se lais­ser faire, et les élimi­ner à leur tour. Pourquoi The Hunt est-il censé avoir fait « scan­dale » alors que couper les gens en deux n’a jamais fait de mal à personne (au cinéma). Eh bien, proba­ble­ment par effet d’in­ver­sion des genres. Les victimes sont des rednecks, des ploucs/fake­news/stig­ma­ti­sés élec­to­rat Trump, tandis que les chas­seurs sont de riches démo­crates éclai­rés et progres­sistes du genre écri­ture inclu­sive, souvent au fémi­nin. Tant mieux. Le débat prééléc­to­ral n’aura pas lieu à la fin, pour cause de décès multiples. C’est vous dire si ce petit film d’été est réjouis­sant. François Mailhes

The Hunt de Craig Zobel (E.U., 1h31) avec Betty Gilpin, Hilary Swank, Wayne Duvall… Unique­ment dans les ciné­mas CGR à Brignais et à Ville­franche-sur-Saône.

Vincent Lacoste et la jeune fille

Vincent Lacoste n’est pas seulement un acteur de comédie. Vous pouvez d’ailleurs voir actuellement Mes jours de gloire sur Canal +, joli premier film sur la dépression pour lequel on l’avait rencontré (lire l’entretien << ici >>). Avec Amanda, il trouvait son plus beau rôle drama...

Camille chante et danse à Four­vière

C’est LA chorégraphe sud-africaine qui a bousculé tous les codes du corps et des représentations du spectacle vivant depuis les années 2000, et ce, du hip-hop à l’opéra. Volontiers provocatrice mais toujours énergique, ludique et pleine de dérision, Robyn Orlin n’a jamais hésité ...

40 ans de Jazz à Vienne: c’est parti !

La voilà la bonne nouvelle, tombée le temps d'un Facebook live : "La configuration du Théâtre Antique de Vienne permet aujourd'hui à Jazz à Vienne d’envisager des concerts cet été." On vous avait déjà alléché en avant-première avec la plupart des noms de cette 40e édition et la n...

Les « franco-folies » du Marché Gare

Nouvelle scène française. Ils sont venus, ils sont tous là : la divine scène de musiques actuelles le Marché Gare vient de publier sa playlist chanson française vol. 2. Ou tous les chanteurs, chanteuses et groupes de la scène locale ou hexagonale qui sont venus fouler la petite s...

Genève, l’ima­gi­na­tion au pouvoir

Opéra. Une saison 20-21 comme un « voyage imaginaire », c'est ce que propose le nouveau directeur de l'Opéra de Genève, Aviel Cahn, résolument tourné vers les esthétiques contemporaines, et le voyage s'annonce des plus alléchants. En bons chauvins, on a d'abord hâte d'écouter « n...