Sortir à Lyon
Partager cet article :

Chasse aux trum­pistes !

Hilary Swank dans The Hunt, l série B anti-Trump.

Série B. On ne voudrait pas alimen­ter la théo­rie du complot. Mais comment se fait-il que The Hunt qui se flatte d’être « le film qui a fait scan­dale aux États-Unis  », et aussi le «  film dont on a le plus entendu parler sans jamais l’avoir vu pour l’ins­tant », ne passe qu’au Mega CGR Brignais (ou Ville­franche si ça vous fait plus près). Car, juste­ment, dans ce sympa­thique film de violence gore, des complo­tistes, il y en a. Une ving­taine de personnes qui blabla­taient sur les réseaux sociaux qu’une bande de riches psycho­pathes orga­nisent des chasses à l’homme autour d’un manoir, véri­fient leur théo­rie à leur détri­ment. Enle­vés, lâchés comme des faisans dans la nature, ils sont trans­per­cés par des flèches, troués par des gros calibres, empa­lés, coupés en deux, disper­sés dans une pluie de sang par des mines. « Oups, on avait raison ».

Hilary Swank est de retour et elle n’et pas conten­te…

Seule­ment, les chas­seurs n’ont pas prévu qu’une sorte de Kill Bill mutique, une blonde pas du genre à végé­ter au bord d’une piscine en se faisant les ongles, n’al­lait pas se lais­ser faire, et les élimi­ner à leur tour. Pourquoi The Hunt est-il censé avoir fait « scan­dale » alors que couper les gens en deux n’a jamais fait de mal à personne (au cinéma). Eh bien, proba­ble­ment par effet d’in­ver­sion des genres. Les victimes sont des rednecks, des ploucs/fake­news/stig­ma­ti­sés élec­to­rat Trump, tandis que les chas­seurs sont de riches démo­crates éclai­rés et progres­sistes du genre écri­ture inclu­sive, souvent au fémi­nin. Tant mieux. Le débat prééléc­to­ral n’aura pas lieu à la fin, pour cause de décès multiples. C’est vous dire si ce petit film d’été est réjouis­sant. François Mailhes

The Hunt de Craig Zobel (E.U., 1h31) avec Betty Gilpin, Hilary Swank, Wayne Duvall… Unique­ment dans les ciné­mas CGR à Brignais et à Ville­franche-sur-Saône.

Coupez ! Le film de zombies en plus de Michel Haza­na­vi­cius

Au départ, il y avait « Ne coupez pas », une très réjouissante comédie de zombies, fauchée et Japonaise, tournée avec trois bouts de scotch et de la peinture rouge. Michel Hazanavicius a repris le scénario tel quel, déjà fendard (à coups de hache), mais plutôt que d’en faire un s...

Limbo, beau film plein d’hu­mour sur les migrants

“Tu aurais préféré que je meurs en martyr ?” balance Omar, un réfugié syrien à son frère, resté au pays, au téléphone. Réfugié, il débarque avec d’autres dans les Uists, une île des Hébrides écossaises qui n'avait jusqu’alors jamais connu de tournage de cinéma. S’ouvrant sur une ...

Petit paysan, le beau film rural avec Swann Arlaud, gratuit sur France TV

Rares sont les films qui parviennent à nous immerger dans un univers professionnel sans se réfugier dans un naturalisme pseudo-documentaire ni instrumentaliser ses personnages pour tenir un discours pré-digéré. Le petit paysan du titre c’est Pierre, jeune éleveur de vaches laitiè...