Sortir à Lyon
Partager cet article :

Où va la chance ?

Un sac Vuit­ton et ça repart : une bande de pieds-nicke­lés se disputent un magot trouvé par hasard dans ce premier film coréen choral, exer­cice de style brillant et jouis­sif en forme de carte de visite. Adap­ta­tion d’un roman japo­nais avec la Chine en ligne de mire, style taran­ti­nesque à la sauce asia­tique, les poupées russes du scéna­rio sont un pur prétexte, mais la beauté plas­tique de chaque plan mâtiné de person­nages haut en couleurs et en pleine crise exis­ten­tielle, suffit à faire de ce thril­ler en forme de comé­die une belle décou­verte. L’hu­mour à froid et la famille dingue et disloquée, avec une mère atro­ce­ment drôle, nous rappelle qu’il s’agit bien d’un film coréen, comme la dose d’ac­tion et de sang de ces requins qui s’en­tre­dé­vorent jusqu’à l’ab­sur­de… On aime même y manger des intes­tins… humains ! Le paquet de ciga­rettes qui donne son titre français au film sera la seule échap­pa­toire pour le veinard parti le cher­cher. Le reste est un cercle infer­nal en forme de manège coloré et verti­gi­neux baigné de musique et de néons, dans une choré­gra­phie ciné­ma­to­gra­phique un peu vaine mais joli­ment trous­sée.

Lucky Strike de Kim Yong-Hoon (Cor-, 1h48) avec Do-Yeon Jeon, Woo-sung Jung, Sung-Woo Bae…

KV1 : Kaame­lott raconté par Astier

Votre film Kaamelott ne ressemble à rien de connu dans le cinéma français : un croisement original entre comédie populaire, film d’auteur et saga avec une grande ambition esthétique, pour l’image comme pour la musique… Alexandre Astier : “Au fond des choses, je ne vois pas ce ...

Titane, Palme d’or, le soufre et la souf­france

Commençons aussi dru que ce film choc en a sous le capot dès la scène d’ouverture : Titane est souvent très con, d’un cynisme et d'une complaisance pour la souffrance souvent insupportables, surtout dans sa première partie. C’est l’anti-Crash de David Cronenberg, à l'érotisme dou...

Jodie Foster défend Tahar Rahim dans Guan­ta­namo

Voilà un objet cinématographique taillé pour répondre aux canons du film judiciaire: une histoire vraie (celle d'un Mauritanien injustement détenu au camp de Guantánamo pendant 14 ans), une grosse machine à dénoncer (l’administration Bush et un système judiciaire qui bat de l’ail...

Bene­detta, nanar sympa­thique de chair et de sang

Verhoeven avait toujours voulu faire un film sur Jésus. Il aura fait un film sur une soeur habitée par Jésus. Chasse aux démons, amour charnel, jouissance et expiation, stigmates et délires christiques... ce film sur l’histoire vraie d’une sainte lesbienne du XVIIe siècle se tran...