Sortir à Lyon
Partager cet article :

Les gamins des Dardenne

En atten­dant l’ou­ver­ture du festi­val Lumière, toujours prévue le 10 octobre, Fabrice Calzet­toni de l’Ins­ti­tut Lumière a la bonne idée de présen­ter en avant-première Le Gamin au vélo, le film le plus acces­sible et le plus lumi­neux des Dardenne.

On oublie souvent à quel point le cinéma des frères Dardenne parle de la jeunesse : RosettaLa Fille incon­nue ou Le Silence de Lorna sont avant tout l’his­toire de jeunes héroïnes. Ils ont aussi et surtout filmer à hauteur d’en­fant, mettant très souvent en scène la très jeune délinquance, comme dans leur dernier film, Le Jeune Ahmed. C’était déjà le cas dans La Promesse, le film qui les a fait connaître il y a 25 ans, dans lequel le jeune Jéré­mie Renier se retrou­vait confronté au trafic d’im­mi­grés que pratique son père pour gagner son pain ; ou encore dans Le Fils, réflexion chré­tienne à la profon­deur abys­sale d’un menui­sier enga­geant comme apprenti le meur­trier de son enfant, âgé d’à peine 11 ans à l’époque des faits. Ils abor­de­ront même avec une tendresse infi­nie la commer­cia­li­sa­tion des bébés sur fond de préca­rité dans L’En­fant, sujet rare­ment traité au cinéma qui leur vaudra une seconde Palme d’Or archi-méri­tée.

Jéré­mie Renier et Thomas Doret père et fils dans Le Gamin au vélo des frères Dardenne.

Mais c’est avec Le Gamin au vélo qu’ils signe­ront leur film le plus lumi­neux, filmant les couleurs Chupa Chups de la vogue et même les bords de l’eau, pour accom­pa­gner un pré-ado, aban­donné par un père absent qu’il tente en vain de reconqué­rir (Jéré­mie Renier, toujours lui). C’est la douceur mater­nelle d’une coif­feuse (Cécile de France) qui finira par prendre soin de cette boule de nerfs à vif, jusqu’à une des scènes les plus osées de leur cinéma, en forme de résur­rec­tion. Aussi âpre soit le cinéma des frères Belges, le pardon, la répa­ra­tion et l’es­poir laissé à la jeunesse auront toujours été au cœur de leur cinéma, profon­dé­ment frater­nel et huma­niste. Une bonne piqûre de rappel en atten­dant leur rétros­pec­tive (inté­grale) pendant le festi­val. L.H.

En atten­dant le prix Lumière. Mercredi 30 septembre à l’Ins­ti­tut Lumière, Lyon 8e.

18h30 : ciné-confé­rence Luc et Jean-Pierre Dardenne, par Fabrice Calzet­toni

20h30 : projec­tion Le Gamin au vélo des frères Dardenne (2011, 1h27). Rensei­gne­ments << ici >>.

Bien­tôt : Festi­val Lumière, du 10 au 18 octobre. Prix Lumière à Luc et Jean-Pierre Dardenne, avec une inté­grale de leurs films.

Vincent Lacoste et la jeune fille

Vincent Lacoste n’est pas seulement un acteur de comédie. Vous pouvez d’ailleurs voir actuellement Mes jours de gloire sur Canal +, joli premier film sur la dépression pour lequel on l’avait rencontré (lire l’entretien << ici >>). Avec Amanda, il trouvait son plus beau rôle drama...

Camille chante et danse à Four­vière

C’est LA chorégraphe sud-africaine qui a bousculé tous les codes du corps et des représentations du spectacle vivant depuis les années 2000, et ce, du hip-hop à l’opéra. Volontiers provocatrice mais toujours énergique, ludique et pleine de dérision, Robyn Orlin n’a jamais hésité ...

40 ans de Jazz à Vienne: c’est parti !

La voilà la bonne nouvelle, tombée le temps d'un Facebook live : "La configuration du Théâtre Antique de Vienne permet aujourd'hui à Jazz à Vienne d’envisager des concerts cet été." On vous avait déjà alléché en avant-première avec la plupart des noms de cette 40e édition et la n...

Lais­sez brûler les p’tits papiers

Jamais à court de bonnes idées ni d’artistes à faire découvrir, la galerie 1111 rassemble ce mois-ci les travaux d’artistes qui travaillent avec le feu. Un médium peu commun, qui en plus de plonger certains dans des abîmes dissertatoires sur sa force à la fois destructrice et cré...

Pierre qui mousse

Il fait partie des rares comiques qui peut nous donner des ordres. Son mal être (de génie) transpire tellement à chaque seconde que l'impératif du titre de son dernier spectacle, « Aimez-moi », sonnait autant comme un appel au Il a inspiré Muriel Robin qui a inspiré Florence Fore...